Résultats annuels : en route vers le milliard de CA, Devoteam garde le rythme

En 2017, le chiffre d'affaires de l'ESN progresse de près de 10% à périmètre constant, à 540,4 millions d'euros. Le résultat net s'établit à 25 millions d'euros. Les SMACs pèsent 59% du CA.

Devoteam a terminé 2017 en beauté. L'ESN de Levallois-Perret hisse son chiffre d'affaires à 540,4 millions d'euros sur l'année, en hausse de 9,6% comparé à 2016 à périmètre et taux de change constant. La dynamique est tirée par une croissance organique en nette accélération au dernier trimestre, à +15%. Quant au résultat net annuel, toujours à périmètre constant, il bondit de 26,4%, à 25 millions d'euros. Le résultat opérationnel, lui, atteint 8% du chiffre d'affaires. "Ces performances, globalement au-dessus des objectifs, sont largement en ligne avec notre plan stratégique (qui vise le milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2020, ndlr)", se félicite Stanislas de Bentzmann, co-président et cofondateur de Devoteam. Présenté l'année dernière, le plan en question (nom de code Scale!) prévoit entre 7% et 10% de croissance organique chaque année.  

Transformation numérique oblige, le groupe français cherche depuis 2012 à accroître son chiffre d'affaires tiré des SMAC (pour Social, Mobilité, Analytics et Cloud). Il s'agit dès lors d'un des principaux axes de sa stratégie. Entre 2016 et 2017,  cette activité progresse de 25% pour atteindre quelque 319 millions d'euros, soit 59% du CA global. Pour accompagner cette croissance, Devoteam tire principalement profit de trois positionnements (considérés prioritaires) : l'IT agile (environ 50% du chiffre d'affaires 2017), la cyber sécurité (15%) et la digital workplace (10%). "Le gros de la croissance est réalisé sur ces deux dernières offres qui progressent respectivement de +50% et +20-25%", confie le co-président de Devoteam.

Pour 2018, Devoteam se fixe comme objectif d'atteindre une croissance organique supérieure à 10%, avec à la clé une marge d'exploitation représentant 10,5% des revenus. En comprenant les activités issues des rachats de TMNS et D2SI bouclés en 2017 (soit une contribution de 21 millions d'euros), l'ESN compte atteindre en 2018 un chiffre d'affaires de plus de 615 millions d'euros.

Croissance externe en Allemagne et Europe de l'Ouest

"Nous allons également poursuivre notre stratégie de croissance externe. Sachant que notre plan de développement 2020 prévoit d'acquérir pour environ 200 millions d'euros de chiffre d'affaires au total. Mais les rachats resteront conditionnés par les opportunités dans l'optique de renforcer notre portefeuille et notre capacité d'innovation. Il ne s'agit surtout pas d'acquérir à tout prix", souligne Stanislas de Bentzmann. "Nous comptons concentrer notre croissance externe sur l'Allemagne et l'Europe de l'Ouest, qui sont actuellement nos zones de développement prioritaires."

Devoteam entend aussi continuer de capitaliser sur ses partenariats stratégiques signés avec Google, Red Hat et ServiceNow. Pour 2018, l'ESN compte réaliser 10% à 15% de son chiffre d'affaires en lien avec ces trois acteurs. "Mais nous allons poursuivre en parallèle nos collaborations avec Microsoft et Salesforce. Nous sommes aussi très proches d'Amazon depuis le rachat de D2SI. Nous comptons désormais 150 experts AWS", rappelle pour finir Stanislas de Bentzmann.

A lire aussi