Data Publica passe au freemium, et avance une alternative à Societe.com

Data Publica passe au freemium, et avance une alternative à Societe.com La base d'entreprises de Data Publica fait désormais l'objet d'une offre en ligne. C-Radar couvre 4 millions d'entreprises, et avance des capacités d'analyse de marché.

C-Radar Pro. C'est le nom du nouveau service en ligne dévoilé ce 11 mai par Data Publica. Il s'agit d'une base de données de près de 4 millions d'entreprises françaises. Intégrant les informations de l'Insee et d'Infogreffe, elle donne accès également à une multitude de données glanées par Data Publica sur Internet. Au programme : profils sociaux des dirigeants, des collaborateurs, localisation sur Google Maps, tweets et autres signaux sociaux faisant référence à la société... Le nouveau service se positionne en quelque sorte face à Societe.com... avec de vraies différences.

Une base d'entreprises, et un moteur d'analyse marketing et commerciale

"A la différence de Societe.com, nous donnons la possibilité de réaliser des recherches par mots-clés. Ce qui permettra typiquement de retrouver toutes les entreprises présentes sur un segment ou sous-segment de marché", explique-t-on chez Data Publica. Egalement pris en charge "les opérateurs booléens seront bien utiles pour affiner une requête en excluant par exemple les sociétés de conseils d'une recherche centrée sur le Big Data, pour ne retenir que les éditeurs spécialisés dans ce domaine."

Comme Societe.com, C-Radar propose une offre freemium. Baptisée C-Radar Search, elle permettra d'effectuer des recherches (par code INSEE, nom, segments...), et de consulter une version simplifiée des fiches d'entreprise. La déclinaison payante ouvrira, elle, d'autres perspectives. Au programme : données financières des sociétés, mais aussi possibilité de filtrer les résultats (par département, tranche de chiffre d'affaires ou effectifs). Sur chaque fiche, une liste des organisations similaires est aussi proposée. 

filtres c radar
C-Radar permet de filtrer les recherches (par tranche de chiffre d'affaires, département, effectifs...). © Capture

C-Radar, lauréat du Concours de l'Innovation 2030

Mais la version premium de C-Radar (tarifée, elle, 99 euros par mois) donnera aussi accès à une dimension "analyse". Elle débute avec une fonction d'exportation vers Excel. Mais l'utilisateur pourra aussi créer des listes d'entreprises. Pour chaque liste, des indicateurs de marché sont fournis (chiffre d'affaires et effectif médians des entreprises listées, comparaison avec l'ensemble des entreprises françaises...). Une visualisation des différents sous-segments du corpus est également générée. Très simple à utiliser, l'outil semble idéal pour les départements marketing, mais aussi pour les services de vente qui souhaitent se doter d'un environnement d'aide à la prospection BtoB.

Commercialisée depuis quelques mois déjà, la technologie C-Radar n'était pas encore disponible sur Internet, en mode SaaS. "Le produit C-Radar Custom que nous proposions jusqu'alors est déployé de manière spécifique et sur-mesure", explique-t-on chez Data Publica. Sous cette forme, C-Radar a été mise en œuvre pour BPCE, Bpifrance, bpost (la poste belge) ou encore Total Gaz. Pour ce travail, Data Publica a d'ailleurs obtenu la reconnaissance de l'état en étant retenu parmi les lauréats du Concours Innovation 2030 dans la catégorie Big Data.

Pour la suite, Data Publica planche sur une déclinaison de C-Radar taillée pour une utilisation en équipe. Hormis toutes les fonctionnalités de l'offre Pro, cette version permettra en plus de partager les données, et de collaborer autour des indicateurs commerciaux et marketing générés par l'outil. Sa sortie devrait avoir lieu d'ici la fin de l'été 2015.

firmographie c radar
A travers sont outil Firmographie, C-Radar a pour but de faciliter la création d'études de marché. © Capture / C-Radar
segmentation c radar (2)
L'outil de segmentation de C-Radar met en œuvre des techniques de data visualisation issues de la R&D de Data Publica. © Capture / C-Radar

Annonces Google