Truffle 100 : 13 000 emplois créés par le secteur du logiciel en 2012

Malgré un contexte économique tendu, l'effectif de l'industrie française du logiciel a progressé de 17% l'année dernière. Le chiffre d'affaires global du secteur flirte avec 9 milliards d'euros.

L'industrie logicielle française va bien. C'est le constat qui ressort de la dernière édition du palmarès Truffle 100, réalisé par Truffle Capital et le cabinet d'études CXP. Une nouvelle encourageante dans un contexte économique portant encore les stigmates d'une crise qui tarde à se dissiper.

Cette 9e édition du Truffle 100 fait ainsi état d'un chiffre d'affaires total pour le secteur logiciel français de 9 milliards d'euros en 2012, versus 7,7 milliards en 2011, soit une hausse de 16,9%. Le chiffre d'affaires prenant en compte uniquement les activités d'édition logicielle progresse également sensiblement (+13,5%), passant de 5,2 milliards en 2011 à 5,9 milliards en 2012.

Comme pour les précédentes éditions, la majeure partie de la contribution est à mettre au crédit des plus gros éditeurs, 75% du chiffre d'affaires étant réalisé par les 20 premiers éditeurs hexagonaux. Dassault Systèmes, toujours premier acteur du palmarès 2013, compte pour près du tiers du résultat (31,6%). 

1
En 2013, 28 éditeurs ont progressé dans le classement alors que 55 ont perdu au moins une place. © Truffle 100 (Truffle Capital / CXP)

A noter cependant une petite déception du côté des résultats nets cumulés des 100 éditeurs composant le Truffle 100 : alors qu'il s'élevait à 761,7 millions d'euros en 2011, il chute à 693 millions d'euros cette année (-9%). Ce qui n'a pas empêché l'industrie française du logiciel d'enregistrer son plus haut niveau de création d'emplois depuis 2006. En 2012, le secteur a en effet créé plus de 13 000 emplois, portant à 75 910 le nombre d'emplois dans le secteur, soit une progression annuelle de 17%. Le poids de l'effectif R&D dans ces créations d'emplois est cependant resté quasi stable, à 18% - contre 19% en 2011. Une fois encore, ce sont les plus grands éditeurs qui se sont démarqués, les 20 premiers du Truffle 100, captant à eux seuls 72% des effectifs.

Concernant les principaux mouvements du classement, certains éditeurs ont glissé de quelques places. C'est en particulier le cas pour Infovista qui passe de la 16e à la 21e place, mais également d'Avanquest Software (7e en 2011 et 10e en 2012) et GFI Informatique (8e en 2011 et 12e en 2012). D'autres ont en revanche connu meilleure fortune : Cegedim a progressé en passant de la 12e à la 4e place tandis que Neolane a fait son entrée dans le top 20.

Annonces Google