Oracle voit son bénéfice trimestriel grimper de 8%

Les derniers résultats d'Oracle ont beau afficher des bénéfices en hausse, certains analystes restent déçus, notamment à cause des prévisions annoncées pour le prochain trimestre.

Il y a des bons résultats et des annonces plus décevantes dans les derniers résultats trimestriels d'Oracle. A l'issue de son trimestre clos fin août, le fournisseur affiche un bénéfice net (GAAP) de 2,2 milliards de dollars, en hausse de 8%. Le chiffre d'affaire croît lui plus faiblement, de 2%, pour atteindre 8,4 milliards de dollars, ce qui est un peu moins qu'attendu. Mais les revenus générés par les nouvelles licences logicielles et les abonnements cloud sont en hausse de 5% et atteignent 17 milliards de dollars. Les mises à jour des logiciels et le support des produits ont aussi progressé de 7% pour s'élever à 7,4 milliards de dollars.

Les chiffres sont nettement plus mauvais, une fois de plus, au sein de la division matérielle, qui voit son chiffre d'affaires s'affaisser de 14,1% pour s'établir à moins de 670 millions de dollars. C'est la plus mauvaise performance jamais enregistrée par cette division héritée de Sun depuis 2011. Les prévisions pour le prochain trimestre ont également déçu les analystes, Oracle ayant laissé miroiter la possibilité d'une baisse de son chiffre d'affaires global, mais aussi de celui lié aux ventes de licences et d'abonnements.

La semaine prochaine, Oracle tient son grand événement Oracle OpenWorld. Larry Ellison a déjà annoncé qu'il allait y lancer de nouvelles fonctionnalités In Memory pour ses bases de données, une offre qui doit directement venir tacler celle de son grand rival SAP, Hana.

Annonces Google