SourceForge critiqué pour pousser des logiciels non sollicités

L'outil open source GIMP ne supporte plus le comportement de la forge open source, qui incite à installer des logiciels indésirables. Ce n'est pas le premier à dénoncer la nouvelle politique de SourceForge.

GIMP, célèbre alternative open source à Photoshop, vient de décider d'abandonner SourceForge, plateforme également bien connue pour héberger des logiciels open source.

Sur son site, GIMP reproche à SourceForge son comportement. La critique porte plus précisément sur les publicités autorisées par SourceForge lors des téléchargements, qui incitent à télécharger de nombreux logiciels non désirés. GIMP reproche en fait à SourceForge d'avoir introduit précédemment un nouvel "installateur" qui autorise et pousse des offres tierces dans des bundles contenant la solution open source voulue.

Ne "voulant plus cautionner ce genre de comportement", GIMP ne souhaite plus passer par la plateforme, et recommande désormais son propre site et serveur FTP.

Ce n'est pas la première voix à s'élever contre les nouvelles pratiques de SourceForge. Le site de la communauté Gluster s'était déjà fendu d'un billet assez cinglant contre la forge, accusant les nouveaux propriétaires, Dice, "de fortement encourager les solutions open source les plus populaires à passer par ce nouvel installateur, aux sources fermées, et poussant des spywares / adwares / malwares."

Serveurs / Virus

Annonces Google