L'Irlande tourne le dos au vote électronique

modèle de machine à voter nedap
Modèle de machine à voter Nedap © Nedap

 

L'Irlande avait acquis 7 500 machines à voter auprès de la société néerlandaise Nedap en 2002. Le projet avait donné lieu à un test grandeur nature lors des élections législatives de 2002 dans trois circonscriptions.

Face aux nombreuses critiques, portant notamment sur la sécurité des machines et la fiabilité du dispositif, et la parution d'un rapport officiel peu reluisant sur le sujet, le gouvernement avait décidé de mettre un coup d'arrêt au projet. Dans un communiqué publié il y  a quelques jours, la commission des votes électroniques d'Irlande a statué définitivement sur le sujet.

Suggestions de contenus