L'Etat n'a pas la confiance

La sécurité des utilisateurs dépend-elle aussi des initiatives de tiers ? Invitées à s'exprimer sur le ou les acteurs à qui elles seraient disposées à faire confiance pour sécuriser Internet, les personnes interrogées par l'Epitech ne sont que 8,15% à citer l'Etat. La classe politique a il est vrai plus souvent prouvé sa méconnaissance de l'Internet que l'inverse.

Les acteurs les plus cités pour assurer ce rôle sont les éditeurs de solutions de sécurité à 33,22%, devant les communautés d'utilisateurs. Plus pessimistes ou attachés à l'indépendance d'Internet, 22,70% déclarent ne faire confiance à personne pour sécuriser Internet.
Suggestions de contenus