94% de sites malveillants actifs moins de 10 jours

Un grand nombre de pirates s'appuient sur des pages Web piégées distribuant de faux codecs vidéo pour propager des codes malveillants. Afin d'éviter les filtres, notamment anti-malware des navigateurs, les cybercriminels changent continuellement les adresses de ces pages. AVG, éditeur d'antivirus, a évalué que 62% des sites distribuant de faux codecs avaient une durée de vie de moins d'un jour.

94% de ces sites demeurent actifs moins de 10 jours. Mais les pirates exploitent aussi des sites pour distribuer de faux logiciels de sécurité. Pour ceux-ci, la durée de vie est supérieure, généralement moins de deux semaines. 28% seulement restent actifs moins d'une journée. Mais selon AVG, ces escroqueries concernent 68% plus d'utilisateurs que les attaques par de faux codecs.

Suggestions de contenus