Se garder du social engineering

ces attaques en social engineering prennent souvent la forme d'email de
Ces attaques en social engineering prennent souvent la forme d'email de phishing, notamment bancaire. © JDN Solutions

Les attaques contre le poste de travail faisant appel au social engineering, c'est-à-dire la tromperie, sont multiples. Via la messagerie, ces attaques prennent généralement la forme d'email de phishing, notamment bancaire. Or jamais les établissements bancaires ne demandent de communiquer par emails des coordonnées.

L'utilisateur doit toujours par lui-même saisir l'adresse du site de sa banque et non cliquer sur un lien contenu dans un email. Mais des opérations ciblées sont aussi possibles. Un pirate usurpera par exemple l'identité d'un administrateur réseau pour obtenir des codes d'accès. Falsifier l'adresse source d'un mail est en effet simple à réaliser.

Suggestions de contenus