Virus : Facebook chasse les malwares grâce à Websense

Le réseau social a intégré le moteur de détection de sites malicieux du fournisseur américain pour sécuriser la navigation et le partage de liens.

Facebook et Websense, fournisseur de solutions de sécurité Web et de protection des données, ont annoncé un partenariat d'intégration technologique visant à accroître la sécurité de la navigation sur le réseau social. Selon les termes de l'accord, Facebook va généraliser l'utilisation du moteur de détection de malwares de l'éditeur pour vérifier que n'importe quel lien sur lequel un utilisateur de Facebook clique n'est pas corrompu par un virus.

La solution utilisée par Facebook s'appuie Websense ThreatSeeker Cloud et son moteur d'identification des malwares Advanced Classification Engine (ACE). Une technologie qui a pour but de vérifier l'intégrité de chaque lien en faisant appel à une base de données de sécurité. 

Annonces Google