Les associations IT s'élèvent contre le diktat IT chinois

La décision prise par la Chine d'installer dans chaque nouveau PC commercialisé à partir du 1er juillet prochain le logiciel de filtrage Web Green Dam-Youth Escort fait bondir nombre d'associations et lobby IT internationaux. Parmi eux, on trouve la puissante SIIA, l'association des industriels des télécoms US ou encore l'Information Technology Industry Council. Dans une missive commune dressée au pouvoir chinois, ces groupements et représentants d'industriels l'enjoignent à ouvrir le dialogue avec les constructeurs IT pour trouver ensemble un moyen efficace mais rationnel d'assurer le contrôle - uniquement parental - sur les sites Web visités. Une tentative louable mais sans doute vaine, tant les enjeux de contrôle et de Web font figure de priorité absolue pour les autorités chinoises.

Annonces Google