Sony se lance dans l'identification biométrique par réseau veineux

L'identification biométrique par le biais du réseau veineux consiste à balayer une partie du corps (généralement un doigt ou la paume de la main) avec un faisceau lumineux. Cette technique de  reconnaissance de l'individu, comme l'analyse de l'iris, présente l'avantage d'être sans traces, contrairement aux empreintes digitales. Sony a décidé d'investir dans cette technologie basée sur l'identification du réseau veineux des doigts grâce à un système de diodes électroluminiscentes (LED) projetant un faisceau infrarouge. Sony assure que sa technologie Mofiria, destinée au marché grand public, présente un taux d'échec de 0,1%.

Le japonais n'est pas le premier industriel à se lancer sur ce marché de l'identification biométrique par le réseau veineux. Hitachi et Fujitsu disposent eux aussi de produits comparables.

Sony

Annonces Google