Bing récolte la palme du moteur de recherche le plus bogué

Alors que Bing commence à grappiller des parts de marché à Google, beaucoup de chemin reste encore à parcourir pour le rendre plus pertinent, précis et surtout moins bogué.

Spécialisée dans les tests logiciels, uTest vient de publier les résultats de sa première enquête comparative consacrée aux principaux moteurs de recherche du marché : Google, Yahoo! et Bing. Pour ce faire, la société américaine a analysé les tests effectués auprès de 1 100 développeurs, répartis dans plus d'une cinquantaine de pays.

Premier moteur distingué pour sa précision, pertinence et rapidité de chargement des pages : Google. Il est suivi par Bing qui occupe la deuxième place du podium, devant Yahoo!. Un classement qui se rapproche d'ailleurs de l'ordre de ces moteurs en termes de parts de marché.

Aux Etats-Unis pour le mois de juillet 2009, Yahoo! détient une part de marché 2 fois plus importante que Bing (19,3% contre 8,9%), mais cependant à des années-lumière de Google et de ses 64,7% de part de marché.

55% des bogues remontés concernent Microsoft Bing

Sur les 600 bugs remontés par les développeurs - dont près des deux-tiers ont entre 3 et 9 ans d'expérience -, 321 sont relatifs au moteur de recherche de Microsoft. Parmi eux, 60% ont été classés en priorité haute voire critique. Sachant qu'en termes de nature des bogues, elle est plutôt fonctionnelle (46%) que technique (29%) ou liée à l'interface graphique (26%).

Le camouflet ne s'arrête pas là pour Bing : 90% des testeurs ont en effet clairement indiqué que Google constituait de loin leur moteur de recherche préféré. Tandis qu'ils ne sont que 30% à préciser que Bing les a favorablement surpris.

A l'inverse, le nombre de bugs recensés chez Google a été beaucoup moins élevé : pas plus de 130. Par ailleurs, 58% d'entre eux ont été classés en priorité haute et/ou critique et 42% en priorité basse. Une proportion légèrement plus favorable à Google qu'à Bing.

Mais c'est pour le critère de la précision que Google recueille un quasi-plébiscite. 90% des testeurs ayant mis en avant cette qualité contre seulement 42% pour Bing et 53% pour Yahoo!. Yahoo! qui n'est de son côté pas non plus épargné par les bogues, dont la moitié fait partie de ceux à priorité haute, 40 % à priorité basse/moyenne et 10% de critiques.

Annonces Google