Accord Yahoo / Microsoft : retour sur une révolution pour le référencement Frédéric de Francqueville (Rezoactif) : "Que Yahoo cède sa place à Bing ne changera pas radicalement notre façon de travailler"

Des méthodes de référencement peu différenciées selon les moteurs

C'est à mon sens une évolution logique compte tenu de la domination actuelle de Google sur le marché de la recherche. De ce point de vue, l'accord entre Microsoft et Yahoo! permet d'amorcer un rééquilibrage de la balance, surtout aux Etats-Unis. Côté référencement, ça ne change pas grand-chose : en travaillant l'optimisation pour Google, on travaillait aussi pour Bing et Yahoo!. Les trois technologies ont des critères assez proches avec des pondérations différentes et quelques petites subtilités, mais il n'y a jamais eu de techniques de référencement réellement différenciées.

"Nous avons toujours obtenu des résultats assez similaires sur Yahoo! et Bing"

Autrement dit, que Yahoo! cède sa place à Bing ne changera pas radicalement notre façon de travailler et d'ailleurs, nous avons toujours obtenu des résultats assez similaires sur Yahoo! et Bing.

Mais il est assez clair que l'accord représente un changement important aux Etats-Unis. Il permet à Microsoft d'atteindre environ 28% de parts de marché, une donnée intéressante surtout pour le marché des liens sponsorisés. En France, c'est moins évident si on considère que l'association des parts de Yahoo! et de Microsoft sur la recherche représenterait un peu plus de 5% du marché. Alors certes l'optimisation SEO pour Bing devient plus importante, et les clients seront probablement plus regardants sur les résultats obtenus sur cet outil mais la priorité restera encore et toujours Google.

Un impact encore assez flou du côté de Yahoo!

En provenance de Yahoo!, il n'y a, à priori, pas grand-chose à attendre d'un point de vue technique, mais plutôt des éclaircissements sur l'impact du transfert vers Bing. Ainsi, il reste la question des outils de recherche, mineurs certes, alimentés par la technologie Yahoo!, des services associés à la recherche gérés par Yahoo!, et de l'annuaire Yahoo!. Que vont-ils devenir, vont-ils tous passé sous la technologie Bing ?

"J'espère que cet accord permettra d'atténuer l'ultra-dominance de Google sur le marché français"

Par ailleurs, Yahoo! fournissait des informations intéressantes pour l'analyse des backlinks qu'il serait utile de voir apparaître chez Microsoft en complément d'un enrichissement de son outil Webmaster center. Enfin, j'espère que cet accord permettra d'atténuer l'ultra dominance de Google sur le marché français afin de varier les sources de création de trafic et limiter la seule dépendance aux résultats Google. Et là, l'attente est directement chez Microsoft qui doit continuer de faire évoluer son outil et communiquer massivement.

Google / Référencement naturel