Avaya absorbe la division Entreprises de Nortel pour 915 millions de dollars

L'équipementier réseau canadien Nortel a conclu la vente de sa division de solutions d'entreprise à l'américain Avaya. L'opération s'élève à 915 millions de dollars.

Les deux groupes ont fini par se mettre d'accord. L'américain Avaya a finalement négocié le rachat de la division de solutions d'entreprise de Nortel pour 915 millions de dollars.

 "L'offre gagnante est pour 900 millions de dollars, ainsi qu'une enveloppe de 15 millions de dollars pour garder des employés de Nortel qui pourraient être tentés de quitter l'entreprise", a précisé une porte-parole d'Avaya (dixit l'AFP).

Le premier montant évoqué, à hauteur de 475 millions de dollars, a donc été largement dépassé suite à une série d'enchères successives auxquelles ont pris part d'autres grands acteurs des télécoms, dont les noms n'ont pas été dévoilés.

Mais le rachat de l'activité de Nortel demeure conditionné par l'approbation de la justice de plusieurs pays, dont les Etats-Unis, le Canada, et la France. Considérant ces procédures, Avaya entend faire aboutir l'opération d'ici la fin de l'année.

L'avenir de la filiale française toujours en suspend

Si l'acquisition se confirme, Avaya prendrait la place de numéro un sur le marché de la téléphonie d'entreprise. Le groupe étendrait également son offre sur le front des technologies de réseau d'entreprise (en matière de routeurs notamment) et de réseau Wi-Fi. En France, l'opération pourrait concerner une centaine de personnes.

Cette information intervient alors que la liquidation judiciaire de Nortel Networks SA a été prononcée en mai dernier par la justice française, avec pour objectif de supprimer 470 emplois environ sur les 700 que compte la filiale située à Chateaufort dans les Yvelines.

Suite à un bras de fer entre syndicats et dirigeants de l'entreprise, les salariés licenciés ont obtenu en juillet une prime de départ de 9 000 euros. Devrait s'y ajouter également un intéressement aux ventes des produits Nortel.

Pour éviter la fermeture définitive de l'activité en France, Nortel Networks SA est toujours en quête d'un repreneur. Pour lui laisser le temps de trouver son acquéreur, le tribunal lui a octroyé un délai supplémentaire jusqu'à la mi-novembre.

 

Wifi / Routeur

Annonces Google