A lire ailleurs du 9 janvier 2009

2008 : le lynchage de Windows Vista - L'afflux de chômeurs fait craquer les applications aux Etats-Unis - Le Vietnam fait sa révolution Open Source.

2008 : le lynchage de Windows Vista. Microsoft est un habitué des critiques. Il est ainsi courant de brocarder l'éditeur en déclarant que les logiciels Microsoft ne fonctionnent bien qu'à la troisième version. En 2008, l'éditeur a toutefois été sous un feu nourri de diatribes au sujet de son OS Vista. InfoWorld revient sur cette année éprouvante pour Microsoft. Dès 2007, le site notait l'appétit excessif de ressources de l'OS. L'interface Aero, présentée comme l'innovation majeure, s'avère un gouffre à CPU. Et le premier Service Pack de Vista n'y aura rien changé. InfoWorld a Vista en horreur. 11 mois après le début de sa commercialisation, il lance même un appel officiel pour sauver XP. 210 000 internautes ont signé la pétition. Les grands cabinets se sont à leur tour joints à la bataille pour sauver le soldat XP. Et les partisans de l'OS auront finalement gain de cause puisque Microsoft a depuis prolongé la vente de Windows XP jusqu'à juin 2009, même pour les netbooks. Mais à la grogne des utilisateurs est venue s'ajouter encore une affaire compromettante, à savoir le label Vista Capable qui a valu une convocation devant la justice de Steve Ballmer. Microsoft a depuis trouvé la riposte : parler, même précocement, du successeur de Vista, Windows 7. Lire

 

L'afflux de chômeurs fait craquer les applications aux Etats-Unis. La crise, toujours la crise. Et aux Etats-Unis, les salariés, devenus entre temps chômeurs, la vivent au quotidien. Mais ils ne sont pas les seuls. Dans les DSI des administrations américaines, il faut faire face à ce regain d'activité et à l'afflux des demandeurs d'emploi. Plusieurs sites, notamment ceux en charge de l'indemnisation et de l'enregistrement des chômeurs, sont littéralement pris d'assaut. Une montée en charge pas toujours très bien vécue par les serveurs, comme le rapporte Slashdot. Le site de l'Etat de Caroline du Nord a ainsi été inaccessible durant deux jours. La cause : un trafic multiplié par trois. Il est revenu en ligne après l'ajout d'un serveur supplémentaire pour gérer l'explosion des connexions. La plate-forme Web de l'Ohio n'a guère mieux supporté la charge. Bilan : deux jours également d'interruption de service. Il en va de même pour les sites de New York et du Kentucky, aussi submergés de requêtes par les nouveaux chômeurs. Les systèmes informatiques des centres d'appels sont eux aussi à la peine comme l'explique Data Center Knowledge. Ces centres doivent même recruter pour répondre à toutes les sollicitations téléphoniques. Au moins, ces recrues échapperont-elles au chômage. Lire

 

Le Vietnam fait sa révolution Open Source. Le libre a toujours la cote, notamment auprès des administrations. C'est cette fois au Vietnam d'épouser la cause de l'Open Source. En effet, comme le rapporte le site VietNamNet Bridge, le pays a pour objectif de migrer l'ensemble des serveurs de ses agences gouvernementales sous Linux d'ici le 30 juin. Pour préparer cette migration, 100% du personnel informatique sera formé à l'utilisation des solutions issues du monde libre. Car Linux ne sera pas la seule application Open Source à être déployée. La migration est en effet plus vaste et comprend l'adoption de la suite bureautique OpenOffice, de la messagerie Mozilla ThunderBird, du navigateur Firefox, mais aussi d'Unikey, un logiciel libre vietnamien. Et le projet ne s'arrêtera pas là puisque les agences locales vont-elles aussi entreprendre leur migration. L'objectif est un taux d'équipement en Open Source de 70% au 31 décembre 2009. Lire

 

Les semaines précédentes
Source : JDN Solutions
19/12/2008Les vendeurs d'ERP dans la roue des constructeurs automobiles - Satyam essaie d'investir dans le BTP - Un supercalculateur à base de Playstation 3.
12/12/2008L'App Store iPhone : une fabrique à crapware - 10 alternatives à Microsoft Office - Cloud Computing : ne cédez pas à la mode.
05/12/200810 bobards de vendeurs d'ERP - Oui pour des antivirus sur Mac... puis non - Attention contrôle de routine des mauvaises pensées.

Serveurs / Etats-Unis

Annonces Google