Il y a 5 ans : EMC absorbait VMware

Toutes les semaines, retour sur un événement marquant de l'actualité de l'industrie informatique & télécoms d'il y a 5 ans.

Quelques semaines après l'annonce du rachat de Documentum, EMC levait le voile sur une nouvelle acquisition : le constructeur de solutions de stockage entendait mettre la main sur VMware, éditeur de logiciels de virtualisation serveur. Selon les termes de l'accord signé entre les deux acteurs, l'opération devait représenter 635 millions de dollars.

On ne présente plus la technologie de virtualisation de VMware. Transparente pour les utilisateurs finaux, elle présente comme principal avantage d'améliorer la flexibilité d'administration des infrastructures machines tout en ouvrant la voie à une approche globale de la gestion des parcs serveur.

Grâce à cette offre, EMC comptait notamment simplifier les processus de paramétrage de ses plates-formes. Objectif : fournir une surcouche permettant de configurer et de reconfigurer à loisir l'infrastructure exploitée par les systèmes applicatifs et de stockage de l'entreprise, et ceci quels que soient les OS utilisés pour les supporter. Cette nouvelle brique "jouera un rôle clé dans la stratégie d'EMC visant à réduire les coûts de production de ses clients", indiquait alors le groupe. On connait la suite.

 

Et aussi, du 22 décembre 2003 au 5 janvier 2004

Chek Point absorbe Zone Labs

La transaction se monte à 205 millions de dollars. En se portant acquéreur de Zone Labs, le poids lourd de la sécurité Chek Point met la main sur environ 25 millions d'utilisateurs. Avec cette opération, le groupe complète son offre de produits sur le front de la sécurité d'entreprise, des pare-feu personnels, et de la sécurité des messageries instantanées.

Fi System cédé par appartements

En redressement judiciaire depuis le 28 avril 2003, le groupe est cédé par morceaux sur ordre du Tribunal de commerce de Paris. L'activité de conseil en informatique et ses 87 salariés est reprise par Transiciel ; Fi Belgium part chez la SSII Sword Group et Anacentre est cédé à un groupement de centres de gestion intégrée.

BMC Software acquiert Magic Solutions

Fournisseur de solutions de supervision de services informatiques, BMC Software acquiert Magic Solutions (filiale de Network Associates). Cette opération qui devait donner lieu au versement d'une enveloppe de 47 millions de dollars permet à BMC de mettre la main sur une application de support technique aux utilisateurs finaux (ou help desk).

Annonces Google