Il y a 5 ans : Google et Yahoo étaient touchés par une importante attaque réseau

Toutes les semaines, retour sur un événement marquant de l'actualité de l'industrie informatique & télécoms d'il y a 5 ans.

Les sites les plus fréquentés du monde, parmi lesquels ceux de Google, Yahoo, Microsoft et Apple, avaient subi le 15 juin 2004, entre 14h30 et 16h30 en France, de larges interruptions de connexion. Deux heures durant, la disponibilité des quarante plus grands sites Web était passée de 99% à 81%, selon Keynote, société de mesure de performance Internet.

Pour Keynote, ces difficultés provenaient d'une attaque de l'infrastructure d'Akamai, l'un des principaux fournisseurs de services réseau (environ 15% du trafic Internet mondial passeraient par ses tuyaux). Jeff Young, un porte-parole d'Akamai, confirmait que la société avait subi une attaque internationale de type DDoS (Distributed Denial Of Service). Les attaques du type DDoS visent à surcharger les serveurs de données afin de créer des goulots d'étranglement pouvant aller jusqu'au plantage de la machine.

Cette attaque, dirigée au départ contre quatre cibles non identifiées, aurait causé la panne du système de résolution des noms de domaines (Domain Name System) et à plus large échelle de nombreuses infrastructures Internet. Le système DNS a pour rôle de traduire les adresses IP des machines connectées au réseau Internet en un nom de domaine.

Akamai refusait d'endosser seul la responsabilité de cette panne. La société soulevait la possibilité que ces attaques visaient certains de ses clients, plutôt qu'elle-même. Une hypothèse peu convaincante, selon Arbor Network, une société de sécurité Internet. En effet, pendant la panne, les sites de Goggle ou de Yahoo étaient toujours fonctionnels. Ce qui n'était pas le cas de la connexion par le biais du nom de domaine. Il s'agissait donc bien, selon Arbor Network, d'une faille du système DNS d'Akamai.

La connexion Internet avait été rétablie au bout de deux heures. Seul le nouveau service de messagerie électronique de Yahoo lancé la veille semblait  connaître encore des difficultés 24 heures après.

 

Et aussi, du 16 au 23  juin 2004

L'ombre de Microsoft planait sur les éditeurs d'antivirus

L'éditeur annonçait son projet de commercialiser un antivirus. Développé par sa R&D, cette nouvelle offre devait être vendue séparément du système d'exploitation Windows. Un choix stratégique qui s'est confirmé par la suite, et qui contribuait à rassurer les fournisseurs historiques d'antivirus.

Augmentation de capital chez Bull

Bull dévoilait les modalités de son plan de refinancement. Le groupe informatique français lançait en date du 17 juin 2004 une augmentation de capital de 44,25 millions d'euros. Il s'agissait du deuxième volet du plan de recapitalisation du groupe.

Tim Berners-Lee récompensé

Tim Berners-Lee a reçu le prix de la Finnish Technology Award Foundation pour sa contribution à l'élaboration des fondations des technologies Web. A cette occasion, le fondateur du W3C (World Wide Web Consortium) recevait un million d'euros. Ce trophée finlandais est considéré comme l'une des reconnaissances scientifiques les plus importantes au monde.

Annonces Google