Orange affirme son identité dans le B2B

La branche services aux entreprises, Orange Business Services, coordonnera désormais une nouvelle entité e-lob, dans le domaine de la convergence. L'opérateur souhaite s'affirmer à l'international comme un acteur global.

L'annonce d'Orange sur le marché des entreprises est passée relativement inaperçue, il est vrai occultée par la décision juridique mettant un terme à son exclusivité sur l'iPhone. Le français qui s'est déjà fédéré à l'international autour de la marque Orange, puis sur le secteur des services aux entreprises au travers d'Orange Business Services, a cette fois annoncé la création de l'entité e-lob.

e-lob pour enterprise line of business, qui tient probablement plus de la réorganisation interne que du bouleversement. Cette annonce était avant tout l'occasion pour Orange de réaffirmer sa stratégie sur le segment entreprise et de se présenter en rival de British Telecom et Verizon, deux géants offrant des services informatiques et télécoms aux entreprises. 

Pour autant la marque Orange Business Services, inaugurée seulement deux ans plus tôt, n'est pas appelée à disparaître. Elle aura en effet en charge de coordonner l'ensemble des activités du groupe au niveau mondial sur la cible entreprise (de la TPE au très grand compte). e-lob sera donc sous la direction d'OBS et se concentrera plus particulièrement sur les projets de convergence.

Le pôle Pro représente 16 milliards d'euros de CA

Le portefeuille d'e-lob comprendra trois métiers principaux. Classiquement celui d'opérateur de réseaux en intervenant sur les projets de connectivités fixe et mobile. Le deuxième axe de développement visé est la transformation IP comprenant notamment l'IP Centrex, la ToIP, le LAN, les serveurs, le Web et les données mobiles.

Enfin, Orange veut s'affirmer comme un acteur du real time business (activité temps réel) via une expertise dans les communications unifiée, les applications temps réel, les processus métier, le M2M, le CRM, le SaaS ou encore le paiement électronique. Le prestataire de services aux entreprises se veut donc un acteur de référence dans les services classiques de connectivité (représentant environ 70% de son chiffre d'affaires), afin notamment de développer d'autres usages via des offres basées sur IP (VoIP, IP Centrex, etc.) et de fournir des infrastructures pour des processus et applications en ligne.

Pour s'affirmer sur ces marchés, OBS s'appuiera sur divers partenaires parmi lesquels IBM et RIM (pour la messagerie), Cisco pour les infrastructures IP ou Alcatel dans les domaines de la VoIP et des PBX. Sur le collaboratif et les communications unifiées, Orange a d'ores et déjà conclu un partenariat stratégique avec Microsoft. 

Le français ne manque donc pas d'ambition à l'international. A l'occasion d'une conférence de presse le 17 décembre, Orange Business Services a donc gonflé les muscles et présenté des chiffres afin de matérialiser sa stratégie dans le B2B.

L'activité entreprise de l'opérateur français c'est ainsi 30% du chiffre d'affaires global du groupe, soit 16 milliards d'euros et 30 collaborateurs répartis dans 166 pays. Et c'est surtout également des clients avec 340 000 téléphones IP gérés, des réseaux mobiles dans 27 pays et 850 000 utilisateurs de son offre Business Everywhere (accès à Internet et aux données professionnelles en situation de mobilité).

Serveurs / Chiffre d'affaires

Annonces Google