Qimonda dépose le bilan aux Etats-Unis

Deux filiales américaines du spécialiste allemand des semi-conducteurs ont déposé le bilan aux Etats-Unis et se sont placées sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites. Qimonda Richmond LLC et Qimonda North America, en faillite, recherchent des repreneurs pour leurs actifs évalués à 1 milliard de dollars. Le passif pèse quant à lui 1 milliard de dollars.

Au début du mois de février, Qimonda avait déjà annoncé la fermeture de ses deux usines basées aux Etats-Unis. La situation s'aggrave donc pour l'allemand, filiale d'Infineon, puisqu'en janvier l'entreprise s'est déclarée insolvable en Allemagne. Qimonda doit à tout prix trouver un investisseur avant la fin du mois de mars pour éviter la liquidation.

Juridique / Etats-Unis

Annonces Google