Supercalculateurs : Roadrunner, toujours à l'honneur

Pour la 3ème fois consécutive, IBM Roadrunner arrive en tête du classement TOP500 des supercalculateurs. Le premier supercalculateur français recule de la 15ème à la 20ème place.

Attendu tous les 6 mois de pied ferme depuis 1993 par toute la profession et les passionnés d'informatique, le TOP500 des supercalculateurs apporte toujours son lot de surprises. Cette cuvée 2009 n'a pas dérogé à la règle.

Pas tant du point de vue des capacités en termes de traitement de calcul d'ailleurs que de l'arrivée fracassante de l'Allemagne dans le trio de tête des plus grands supercalculateurs mondiaux.

Alors que les puissances de Roadrunner et de Jaguar - duo de tête du classement - n'ont guère évolué en 6 mois (respectivement à 1,105 et 1,06 pétaflop), cette 33ème édition du TOP500 a vu en effet, et pour la première fois, un supercalculateur européen arriver en troisième place.

Baptisé Jugene, ce supercalculateur de type Blue Gene/P d'IBM a été mis en œuvre pour le compte du laboratoire de recherche Forschungszentrum Juelich. Articulé autour de processeurs PowerPC 450 850 MHz, il dégage une puissance de 825 teraflops.

La France parvient péniblement à placer 26 supercalculateurs dans le TOP500

Alors que l'Allemagne avance ses pions dans l'échiquier international du supercomputing en voyant son taux de pénétration sur ce marché passer de 5 à 5,8% entre novembre 2008 et juin 2009, on ne peut pas en dire autant de la France. Son taux de pénétration ayant enfoncé le plancher symbolique des 5% et dévissé à 4,6% contre 5,2% 6 mois auparavant.

Aujourd'hui, la France parvient tout de même à placer 26 supercalculateurs dans cette édition du TOP500 (contre 29 en novembre dernier). Le premier de la liste décroche une pénible 20ème place : il s'agit de Jade et ses 128 teraflops, utilisé par le Centre Informatique National de l'Enseignement Supérieur (GENCI-CINES).

Le deuxième supercalculateur hexagonal arrive en 24ème place (IDRIS - Blue Gene/P Solution 2008), et le troisième 29ème (Total Exploration Production - SGI Altix ICE 8200EX et son Xeon Quad Core 3.0 GHz / 2008 SGI).

Sur les 14 supercalculateurs les plus puissants au monde, 12 sont américains

A noter que sur les 14 supercalculateurs les plus puissants, 12 sont de nationalité américaine. Sachant que, autre surprise de ce classement, arrive à la 14ème place justement un système BlueGene/P localisé en... Arabie Saoudite. Et mis en service pour répondre aux projets de recherche de l'Université Abdullah de Science et Technologie grâce à sa puissance de 185 teraflops.

Côtés statistiques matérielles, on remarque également que les processeurs Intel équipe 79,8% des plus grands supercalculateurs (contre 75,8% il y a 6 mois) et que la hausse du taux de pénétration des systèmes d'exploitation GNU/Linux a été limitée d'une édition à l'autre, en passant de 87,8% à 88,6%.

Enfin, alors que 82% des supercalcuteurs ont été conçus sur la base d'une architecture de type cluster, c'est en Amérique du Nord que leur concentration est la plus forte (60%), largement en tête devant l'Europe de l'Ouest (13%).

Annonces Google