Fichiers informatiques à scandale

Le Ministère de l'Intérieur a quelques tollés à son actif, dont le retentissant couac du fichier Edvige (Exploitation documentaire et valorisation de l'information générale). Le fichage des mineurs et des préférences sexuelles a mis le feu aux poudres.

Face à la grogne et la multiplication des recours devant le Conseil d'Etat, le fichier controversé a été retiré en septembre. Un nouveau fichier policier, Edvirsp, a été soumis à l'avis de la CNIL. La base-élèves, une application d'inscription des élèves, a dû s'alléger des données liées à la nationalité. Les risques de surveillance chatouillent en 2008.

Suggestions de contenus