Netbooks : des mini-PC aux maxi-ambitions

asus a été un précurseur du marché du netbook
Asus a été un précurseur du marché du netbook © Asus

Avec des ventes en hausse de 150% au 3e trimestre 2008, le constructeur Asus ne jure (pratiquement) plus que par les netbooks. Ces mini-PC aux caractéristiques techniques modestes ont su séduire par leur côté pratique (écran de 7/8 pouces en général) et leur richesse fonctionnelle (connectivité réseau Wi-Fi, logiciels bureautiques, lecteurs multimédia intégrés...). Le tout pour une tarification attractive, de l'ordre de 300 euros en moyenne.

La fièvre s'est d'ailleurs emparée des constructeurs qui, les uns après les autres, se sont mis à produire en masse ces PC providentiels. Cela a bien sûr été le cas d'Asus mais aussi de MSI, de Medion ou encore d'Aspire.

Attiré par ce marché, le français Guillemot s'est également lancé à la rentrée de septembre 2008 dans la bataille. Commercialisé sous la marque Hercules, le netbook hexagonal est baptisé eCafé. Il possède la particularité de tourner sous Mandriva Linux. Comme quoi, avec les mini-PC aussi, il n'y a pas que les environnements propriétaires dans la vie.

Suggestions de contenus