Les ordinateurs des écoles de Chelles passent par la location

Pour équiper les 33 écoles primaires et maternelles de la commune, la mairie a choisi la solution de la location et du forfait de maintenance en passant par un prestataire privé.

Dans le cadre de l'informatisation de ses écoles, la mairie de Chelles, deuxième ville de Seine-et-Marne, souhaitait mettre en place un projet d'informatisation et d'accès à Internet des 32 écoles de la commune.

"Nous avions commencé en 2000 par l'introduction des ordinateurs dans les salles documentaires et en mettant en place dans les écoles quelques salles multimédia avec des ordinateurs. Au final, cet équipement n'était plus suffisant pour répondre à la demande des enseignants" explique René-Yves Labranche, le DSI de Chelles.

La DSI formalise alors en collaboration avec les écoles primaires un projet de salle multimédia mobile par école. Il s'agit d'un caisson sécurisé qui contient 14 ordinateurs portables pour les élèves, et un poste pour l'enseignant. Le caisson permet aussi de recharger les ordinateurs.

Les ordinateurs ont des connexions Wifi, et une fonctionnalité VNC (ndlr. Virtual Network Computing) qui permet à l'enseignant de prendre la main sur l'ordinateur des élèves. "Mais il faut admettre pour l'heure que cette fonctionnalité n'est pas très utilisée, et que les enseignants préfèrent très concrètement se mettre par-dessus l'épaule de l'élève pour travailler avec lui !" précise René-Yves Labranche.

Un master est défini par les équipes de CHG et la DSI, de manière à avoir le même dispositif de maintenance dans toutes les écoles

Un appel d'offre est lancé en 2006, pour rechercher un prestataire de location et de maintenance. "Nous avons fait ce choix car le projet se montait à plus de 400 postes répartis sur 33 sites.

Le coût financier d'achat était trop important pour nous à l'achat, et du point de vue de la maintenance, si nous avions du le faire en mairie, cela aurait demandé 2 postes à plein temps, avec des problèmes de souplesse évidents" ajoute le DSI de la ville. "trois répondants sérieux ont envoyés une proposition, et l'offre de CHG Meridian s'est avèrée être celle qui tenait le mieux la route".

La mise en œuvre opérationnelle a eu lieu en 2007. Un master est défini par les équipes de CHG et la DSI, et ce de manière a avoir le même dispositif de maintenance logicielle et matérielle dans toutes les écoles. Par la suite, les équipes de CHG ont déployé les équipements dans toutes les écoles, et ce sans incidents notables.

Côté maintenance, celle-ci s'effectue sur appel des écoles, qui contactent directement CHG. "Nous avons eu quelques pannes de matériel, des problèmes de configuration avec des logiciels spécifiques, mais globalement tout va bien" termine René-Yves Labranche.

Le contrat court jusqu'en 2010, et la DSI verra alors en fonction des éléments budgétaires si elle reconduisons un dispositif similaire, où bien si la mairie achète le matériel, et ne conserve que le contrat de maintenance.

Cas utilisateur

Annonces Google