Chine : la censure s'invite chez les constructeurs de PC

Le ministère chinois de l'industrie et des technologies de l'information a pris une mesure radicale pour empêcher ses compatriotes d'accéder librement à Internet. A partir du 1er juillet, l'ensemble des postes de travail commercialisés dans le pays devront être équipés par défaut d'un programme de blocage des sites, baptisé Green Dam-Youth Escort.

Élaboré à l'origine pour empêcher l'accès aux sites pornographiques, le logiciel pourrait également avoir été conçu pour bloquer la navigation sur d'autres sites dont le ton et les contenus sont contraire à la ligne du parti communiste chinois. Dell a d'ores et déjà fait savoir qu'il n'intégrerait pas ce logiciel sur ses systèmes dans le cas où il permettrait de bloquer l'accès à d'autres sites Web que pornographiques.

A l'occasion du triste 20ème anniversaire du massacre de la Place Tiananmen, les autorités chinoises ont pris toutes les dispositions nécessaires pour censurer l'accès à nombre de sites et services en ligne dont Twitter, Flickr, YouTube, Hotmail, Live.com, Wordpress et Blogger.

Chine / Dell

Annonces Google