BlueGene/P : 450,3 Tflop/s de puissance

450,3 teraflops, pour travailler à des problématiques liées à l'énergie et à
450,3 teraflops, pour travailler à des problématiques liées à l'énergie et à l'environnement. © Argonne National Laboratory

Les laboratoires nationaux américains sont décidément bien dotés en termes de puissance informatique. Celui d'Argonne dispose lui aussi de l'un des plus puissants supercalculateurs au monde, le Blue Gene/P Solution et ses 450,3 teraflops, pour travailler à des problématiques liées à l'énergie et à l'environnement.

Ce modèle embarque des processeurs PowerPC 450 cadencés à 850 MHz, 163 840 cœurs au total. Les différents racks composants le Blue Gene/P sont comme le BlueGene/L sous SuSe Linux 9.

Suggestions de contenus