Gérer le cycle de vie d'une machine virtuelle en 4 étapes Pourquoi travailler sur le cycle de vie d'une machine virtuelle ?

"Nous créons des machines en fonction des projets. Nous avons créé pour les environnements Microsoft des gabarits sur une base de système d'exploitation préconfigurée. Il faut à peine 10 minutes pour lancer une machine", explique Julien Mousqueton, architecte technique chez Agrica.

Les outils de virtualisation VMware sont utilisés au niveau du centre de données du groupe de protection sociale, retraite, prévoyance, santé et épargne salariale.

Une facilité de mise en œuvre qui permet à la société de mener des tests, et à sa production de créer rapidement des instances virtuelles. Quel est l'outil VMware utilisé pour les administrer ? Chez Agrica, c'est la couche vCenter qui permet la gestion des machines virtuelles. Elles pourront ainsi suivre le même destin que les serveurs physiques. Un mode de production qui convient bien à cette DSI, qui dispose de 18 serveurs ESX.

Workflow de validation, bonnes pratiques, Itil

Mais pour des organisations plus importantes, la problématique de la gestion du cycle de vie des machines virtuelles se pose différemment. Workflow de validation et bonnes pratiques, voire cadre Itil, sont le quotidien de nombreuses DSI qui dès lors se tournent vers des outils de gestion plus pointus.

Si Microsoft (System Center Virtual Machine Manager) et Novell (ZenWorks Orchestrator) proposent des fonctionnalités d'administration intégrées dans des outils à vocation plus générale, VMware a donc mis au point VMware vCenter Lifecycle Manager qui a été utilisé pour illustrer ce dossier.

Serveurs / épargne salariale