Infrastructure réseau, la rétrospective 2008 La virtualisation explose

Remise en question complète de la logique des licences des softwares

S'il y a une technologie qu'il faudra retenir pour l'année 2008, ce sera bel et bien la virtualisation. Face à ce boom, la première des questions aura été le choix d'une bonne solution (lire Virtualisation : quelle solution choisir ? ) . Car si les gains sont multiples, des questions de sécurité se posent encore au début de l'année 2008 (lire Virtualisation : la souplesse, ennemie de la sécurité). Réaction de l'acteur principal de ce marché, VMware, des annonces relatives à la sécurité émailleront le reste de l'année (lire VMware concentre ses efforts sur la sécurité).

Autre aspect de la virtualisation, la remise en question complète de la logique des licences des softwares, attribuées et monétisées jusqu'alors par poste ou par CPU (lire Virtualisation : VMware s'élève contre les pratiques de Microsoft). Une petite révolution qui entraîne également de nouveaux enjeux en matière de stockage des données et des applications (lire Entre serveurs en lame et virtualisation, que choisir ?).

En septembre, les acteurs de ce secteur, au premier plan desquels VMware, Citrix et Microsoft annoncent des dizaines de nouveautés (lire Virtualisation: le boom de la rentrée). Ces nouveaux produits sont pour la plupart d'entre eux liés à la croissance d'un autre phénomène, le cloud computing (lire Virtualisation : les annonces se multiplient autour du cloud computing). Enfin, dernière conséquence de la montée en puissance de la virtualisation, du stockage et de la puissance de calcul déportée, le retour d'un rescapé de l'informatique, le client léger (lire La virtualisation du poste de travail dépoussière le client léger).

Serveurs / CPU