Windows 7 en entreprise : les premiers retours Philippe Marcillière (Bouygues) :"Des améliorations comme la recherche fédérée sont très satisfaisantes"

la recherche fédérée permet de retrouver tout type de fichier par mot clé.
La recherche fédérée permet de retrouver tout type de fichier par mot clé. © Microsoft

Philippe Marcillière, le DSI de Bouygues, insiste sur l'importance du poste de travail, et l'impact qu'aura Windows 7 selon lui au niveau de son entreprise. "Le poste de travail est un élément clé à double titre. D'une part c'est la porte d'entrée de notre SI, et d'autre part, c'est l'image de l'informatique de l'entreprise. Et puis nous faisons face de plus à un public qui se caractérise de trois manières : ce sont de plus en plus des digital natives, l'équipement qu'ils possèdent à leur domicile est souvent plus performant que celui dont il dispose sur leur lieu de travail, et ils souhaitent ou s'attendent à trouver une connexion Internet partout".

Dans ce contexte, Bouygues s'est prêté au jeu de Microsoft en acceptant de tester Windows 7. Une démarche a priori peu évidente. "Nous avions eu de gros problèmes avec Windows Vista, notamment sur la question de la compatibilité des drivers" se désole Philippe Marcillière.

"Je peux dire aujourd'hui que la performance est au rendez-vous. La question de l'ergonomie a été particulièrement étudiée, et des améliorations qui peuvent paraitre minimes comme la recherche fédérée sont très satisfaisantes au niveau de l'utilisateur".

Fort de ce premier constat, il continue sur la question stratégique de la compatibilité. "Pour ce qui est de la stabilité et de la compatibilité, je n'ai pas noté de problème particulier. Bref, ce qui était bloquant au niveau de Windows Vista ne l'est plus avec Windows 7" rassure le DSI de Bouygues.

Autour du même sujet