Oracle refuse le support de ses logiciels à d'autres hyperviseurs x64 que les siens

Oracle impose de nouvelles règles à ses clients en matière de virtualisation. Le support de ses logiciels est désormais refusé quand ils sont utilisés avec des hyperviseurs x86 concurrents des siens. Une mesure qui vise à freiner le développement des hyperviseurs ESX, Hyper-V et XenServer parmi ses clients. Récemment, Oracle a racheté Virtual Iron et son hyperviseur, mais aussi Sun Microsystems et son outil de virtualisation Sun xVM. Une offre qui vient compléter l'hyperviseur maison Oracle VM.

Annonces Google