Infineon exige des garanties financières de l'Etat allemand

Afin de faire face à ses engagements de créances obligataires d'ici au mois de juin 2010 pour un montant de 900 millions d'euros, le fabricant de semi-conducteurs Infineon a tiré la sonnette d'alarme. Il vient en effet de se tourner vers l'État allemand pour obtenir plusieurs centaines de millions de garanties publiques. Infineon, qui souhaite avoir bouclé son plan de refinancement d'ici le mois de juillet prochain, espère bien un accord avec le prêteur public. Le groupe est plus que jamais sur la sellette après avoir annoncé une perte nette de 404 millions d'euros au dernier trimestre et lancé dans un plan de 9 000 suppressions de postes.

Annonces Google