Psystar dépose le bilan, et échappe aux poursuites d'Apple

Le fabricant américain d'ordinateurs clones de Mac s'est placé sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites. Une procédure qui équivaut au dépôt de bilan en France. Une tutelle qui met un coup d'arrêt aux poursuites engagées contre lui par Apple. La firme à la pomme contestait en effet le droit de Psystar d'intégrer le système d'exploitation Mac OS X à ses machines. Psystar n'est pas le seul constructeur d'ordinateurs à se positionner sur la technologie Mac. C'est également le cas de PearC, et de la jeune société russe Russian Mac.

Annonces Google