Le W3C ajoute une API à son validateur

Dans la foulée de correctifs et améliorations mensuelles, le consortium Web a annoncé avoir ajouté une API à ses services de validation de liens et de documents HTML. Conçue autour du format SOAP 1.2, cette API permet aux développeurs d'utiliser le validateur comme un service Web, et de l'intégrer à leurs propres applications. L'API, comme l'outil, peut fonctionner à partir d'une URL, d'un fichier envoyé, ou du code source du document. Il est bien sûr recommandé d'utiliser sa propre installation de l'outil Open Source de validation, plutôt que celle du W3C.

Le W3C ajoute une API à son validateur
Le W3C ajoute une API à son validateur

Dans la foulée de correctifs et améliorations mensuelles, le consortium Web a annoncé avoir ajouté une API à ses services de validation de liens et de documents HTML. Conçue autour du format SOAP 1.2, cette API permet aux développeurs d'utiliser...