Google Glass : quel potentiel pour les développeurs ?

Google Glass : quel potentiel pour les développeurs ? Google a publié un guide complet pour accompagner les développeurs dans la création d'applications pour ses lunettes connectées. Il détaille les spécifications de sa nouvelle API.

Alors qu'il vient de dévoiler les caractéristiques techniques de ses Google Glass, Google a également mis en ligne un site pour accompagner les développeurs dans la création d'applications pour ses lunettes connectées. Précisant un certain nombre de restrictions (notamment l'interdiction d'afficher de la publicité), ce guide très complet explique en détails comment exploiter l'API mise à disposition pour l'occasion. Il donne notamment de nombreux exemples de code JSON permettant d'exploiter cette interface REST.

Au programme des développements possibles : la possibilité d'intégrer des items interactifs dans la timeline des lunettes (incluant texte, HTML, images ou vidéos), la gestion d'alertes, la publication de contenu géolocalisé, ou encore le partage de contenu avec d'autres utilisateurs.

hackaton google glass
Photo prise lors du premier hackathon organisé par Google autour de des Google Glass. © Google

Pour l'heure, l'API semble donc assez limitée, ne permettant finalement que de pousser des données. Comment gère-t-elle le cheminement des flux ? L'interface recueille d'abord l'information via les serveurs de Google, sur lesquels la logique applicative des Google Glass est installée. Et oui ! Comme les autres solutions et services de Google, les Google Glass reposent sur une infrastructure 100% cloud.

Google propose d'ailleurs aux développeurs de créer leurs programmes en s'appuyant sur son PaaS (Google App Engine). Des modèles d'applications y sont proposés en Java et Python, mais également des librairies pour de nombreux langages (Java et Python, mais aussi PHP, .Net, Ruby, Dart et Go).

Vers une intégration des Google Glass avec le moteur de recherche

L'API prend en charge le protocole OAuth 2.0 pour gérer l'autorisation des requêtes lancées vers l'interface. Lors de l'installation d'une application, l'utilisateur devra la valider pour activer le dispositif d'authentification. Ce qui lui permettra ensuite de pouvoir y accéder - l'app pouvant alors interopérer avec son compte Google Glass. Un dispositif qui permet aussi de gérer la délicate question de la confidentialité des informations du porteur (notamment liées à la géolocalisation). L'utilisateur n'autorisant que les applications qu'il désire.

Enfin, Google a mis au point plusieurs modes de requêtage pour gérer le chargement des contenus média, notamment selon leur taille mais aussi leur niveau d'enrichissement par des méta données. Un dernier élément qui pourrait laisser présager l'intégration des contenus poussés sur les Google Glass avec le moteur de recherche de Google.

Google Glass : quel potentiel pour les développeurs ?
Google Glass : quel potentiel pour les développeurs ?

Alors qu'il vient de dévoiler les caractéristiques techniques de ses Google Glass , Google a également mis en ligne un site pour accompagner les développeurs dans la création d'applications pour ses lunettes connectées. Précisant un certain...