App mobile : LinkedIn passe de HTML5 au natif

App mobile : LinkedIn passe de HTML5 au natif Le réseau social prend le même chemin que Facebook. Il abandonne la formule de l'app web pour s'orienter vers le natif. Mais pour des raisons qui ne sont pas les mêmes.

Exit l'application mobile HTML5 de LinkedIn. Le réseau social professionnel met le cap sur l'app native, à la fois pour iOS et Android. Dans les colonnes de notre confrère américain VentureBeat, Kiran Prasad, directeur senior de l'ingénierie mobile du groupe américain, détaille les raisons de ce revirement. La principale d'entre elles ? Un accroissement du nombre des utilisateurs de LinkedIn en mobilité qui engendre "une saturation de la mémoire".

"Cette décision n'est pas liée à des problématiques de performance de l'app en tant que telle, autour de la latence au du rendu", pondère Kiran Prasad. "Dans le domaine des apps web, nous ne disposions pas des mêmes outils que le monde du natif pour exploiter nos application mobiles, notamment en matière de débogage et de gestion de la performance de la mémoire. Ce qui nous pose problème vu notre montée en charge en ce moment." Kiran Prasad constate : "dans l'univers iOS et Android, tout un écosystème d'acteurs proposent à l'inverse des solutions pour superviser les apps natives en production."

Seconde explication évoquée par le responsable de l'ingénierie mobile de LinkedIn : la volonté de proposer des animations graphiques plus fluides. Moins d'un an après le lancement d'une application pour iPad 100% web, LinkedIn jette donc l'éponge.
 

Annonces Google