Box fait sa révolution, et part à la conquête du PaaS

Box fait sa révolution, et part à la conquête du PaaS L'éditeur californien permet désormais à des éditeurs tiers de développer des solutions en exploitant sa technologie de stockage et partage de documents en mode cloud.

Box est entré en bourse en septembre dernier. Pour l'occasion, ce spécialiste du stockage de fichiers en mode SaaS a levé pas moins de 175 millions de dollars. Ce 22 avril, lors de sa conférence mondiale à destination des développeurs, la société d'Aaron Levie a doté son offre d'une nouvelle brique : un environnement de développement. Elle a pour but de faire passer la technologie de Box dans une nouvelle dimension : celle du PaaS. 

Box Developer Edition, bras armé de Box pour créer un écosystème

1882031 nous voulons devenir la solution cloud privilegiee des entreprises
Aaron Levie, CEO de Box, a cofondé la société en 2005 aux côtés de Dylan Smith. © Box

En 2014, Box s'était lancé dans une première étape de verticalisation de son offre. Objectif : répondre à des besoins plus particuliers en termes de processus métier (dans le marketing, la fabrication...).

Avec sa nouvelle solution, lancée aujourd'hui et baptisée Box Developer Edition, l'éditeur passe à la vitesse supérieure. Grâce à cette brique, il permet en effet à des tiers de développer des applications au-dessus de sa technologie, et ce, sans avoir à utiliser son interface graphique ni obliger les utilisateurs à disposer d'un compte Box.

Box enrichit ainsi sa solution historique d'un véritable cloud de plateforme (PaaS) orienté gestion de contenu, stockage et partage de fichiers. Bref, un PaaS spécialisé. Une petite révolution pour l'acteur américain.

Il est vrai que Box proposait depuis plusieurs années une API qui permettait déjà à d'autres outils SaaS (comme Office 365) de venir s'intégrer à son service de stockage de fichiers. Mais, l'Américain ne s'était pas encore déployé jusqu'au PaaS. C'est désormais chose faite. Grâce à Box Developer Edition, les développeurs pourront tirer parti de toutes des fonctionnalités de Box au sein de leurs applications (stockage, collaboration, recherche, chiffrement, audit...). Aux côtés de Box Developer Edition, deux nouveaux SDK pour les mobiles sont aussi dévoilés.

Un fonds de 40 millions pour les start-up intéressés

Last but not least, Box a indiqué que deux de ses investisseurs (Bessemer Venture Partners et Emergence Capital) étaient prêts à investir 20 millions de dollars chacun dans les start-up qui construiront des offres à partir de sa plateforme. "Si vous avez besoin d'argent, ces deux sociétés sont prêtes à vous soutenir", a indiqué Aaron Levie, CEO et co-fondateur de Box (dixit VentureBeat), précisant être particulièrement intéressé par "les applications verticales, centrées sur un secteur spécifique comme la distribution, la santé ou le secteur public".

Et pour la suite ? Box précise plancher notamment sur la prise en charge de contenu 3D. Une fonctionnalité qui s'adossera à la technologie de Verold acquis récemment. Autre piste d'évolution évoquée : un dispositif qui permettrait de mieux contrôler l'accès aux fichiers stockés par sur Box, et superviser leur modification.

Annonces Google