Algorithme Google : une November Update en cours en dehors des radars ?

Algorithme Google : une November Update en cours en dehors des radars ? En ce début de novembre, des référenceurs détectent des pertes de positions importantes pour de nombreux sites, mais Google n'a pas, cette fois, annoncé de mise à jour de son algorithme.

Les mises à jour de l'algorithme Google sont nombreuses et régulières et certaines ont un impact notable sur les SERP et donc sur le référencement naturel des sites. Des bugs affectent aussi de temps en temps le fonctionnement du moteur de recherche. En voici le suivi.

Google Update November 2019

Google n'a pas annoncé de mise à jour de son algorithme en ce début novembre 2019. Pourtant, depuis le 8 novembre, plusieurs référenceurs en France et aux Etats-unis s'inquiètent de voir leurs sites perdre beaucoup de positions. Fait inhabituel, les outils d'observation des pages de résultats de Google n'indiquent pas de grands mouvements, à l'instar de SEMRush, dont l'indice de volatilité des SERP n'a pas dépassé 1,2/10 depuis le 8 novembre.

Selon les observateurs, des sites abordant des thématiques variées ont été touchés, le plus souvent de façon négative, c'est-à-dire qu'ils ont perdu quelques positions, principalement sur des requêtes concurrentielles. Certains référenceurs, comme Thomas Olifirenkoff, consultant chez Web 6, y voient une réplique de plus de la mise à jour Medic, commencée en août 2018. 

Préoccupés, des référenceurs indiquent que parmi les sites impactés, certains sont bien positionnés, depuis longtemps, et disposent d'un netlinking propre et d'un contenu de qualité, rédigé par des experts. Aux Etats-Unis, Barry Schwartz, éditeur du site Search Engine Land, s'interroge sur de possibles relations avec BERT, la mise à jour d'octobre annoncée par Google. 

Google BERT Update

Google a déployé en octobre 2019 la plus grosse mise à jour - c'est lui qui le dit - de son algorithme en cinq ans. A l'époque, il s'agissait de l'introduction d'une part d'IA, avec RankBrain. Avec la Google BERT Update, nom attribué pour l'instant à ce nouveau déploiement, l'intelligence artificielle entre de nouveau en jeu. BERT est l'acronyme de Bidirectional Encoder Representations from Transformers, le nom complet du réseau de neurones artificiels open source présenté par Google en 2018 pour mieux comprendre le langage naturel (natural langage processing, ou NLP). Car l'enjeu de cette mise à jour est là pour le moteur de recherche : mieux comprendre les requêtes formulées naturellement, alors que son talent aujourd'hui repose surtout sur la compréhension de mots clefs et leur adéquation avec le contenu des pages.

Concrètement, BERT améliore l'analyse des interactions entre les mots. Dans le billet de blog annonçant le déploiement, Google donne plusieurs exemples, dont celui-ci :

Alors que la version précédente de son algorithme s'attache aux mots-clefs "brésil-usa-visa", BERT comprend la véritable intention de l'internaute, en interprétant correctement la relation entre les mots-clefs induite par le "to".

Une fois ceci-dit, quelle est l'ampleur des changements à attendre ? Enorme, prévient Google lui-même, puisque 10% des requêtes seront impactées (pour le ranking et les featured snippets). Pour l'heure, BERT est déployé pour les requêtes en langue anglaise, mais les autres idiomes suivront. Google se félicite déjà de mieux comprendre le coréen, l'hindi et le portugais. Evidemment, aucun calendrier précis n'est donné.

Est-ce possible d'optimiser son site pour séduire BERT ? Difficile de répondre autre chose que "écrivez naturellement". Les titles, h1 et autres h2 sur-optimisés pour coller aux mots-clefs étaient déjà déconseillés, ils le sont sans doute encore plus. Pour le reste, accrochez-vous.

September 2019 Core Update :  une mise à jour peut-elle en cacher une autre ?  

Le 24 septembre 2019, la communauté SEO a été avertie par Google via son compte Twitter Search Liaison qu'une nouvelle mise à jour en profondeur de son algorithme était sur le point d'être lancée. La "September 2019 Core Update" a mis presque 36 heures avant d'entraîner des mouvements dans les SERP.

A nouveau, de nombreux sites parlant de santé, médecine, assurance et d'autres sujets relevant de la vie quotidienne privée (YMYL : Your Money Your Life) ont été impactés, comme lors des trois mises à jour précédentes. 

Par ailleurs, des référenceurs remarquent que, entre le 15 et le 20 septembre, soit quelques jours avant le déploiement officiel de la mise à jour, le site de vidéos en ligne Youtube, propriété du moteur de recherche, a commencé à gagner de la visibilité dans les résultats du search générique et sur Google News (qui repose sur un algorithme différent). Sur Google Actualités, la plateforme de streaming arrive souvent en tête des résultats, avant les grands médias. Ils imputent cette hausse de visibilité à l'apparition de nombreux carrousels de vidéos en haut des SERP de Google, sur les écrans mobile comme desktop. 

Site diversity : plus de diversité dans les SERP  

Le 6 juin 2019 à 22h58 (heure française), via son compte Twitter Search Liaison, Google a annoncé que désormais, le nombre de résultats issus d'un même domaine était limité à deux sur la SERP, sauf cas exceptionnels. Les référenceurs ont souvent interpellé Google sur les requêtes accaparées par un seul site. Google présente donc cette évolution comme une réponse à cette demande répétée. Il précise que cette annonce n'est pas corrélée à la June 2019 Core Update. Selon Danny Sullivan, conseiller du département Search de Google, cette nouveauté, lancée deux jours auparavant, soit le 4 juin 2019, est maintenant pleinement intégrée. 

June 2019 Core Update : une mise à jour annoncée

Dimanche 2 juin 2019 au soir, Google a annoncé sur Twitter l'arrivée pour le lendemain, lundi 3 juin, d'une mise à jour en profondeur de son algorithme. Interrogé par des référenceurs sur la nature des mouvements à venir, Danny Sullivan, conseiller du département Search de Google, a indiqué qu'il ne fallait pas s'attendre à une mise à jour particulièrement importante ni originale. Google cherche simplement à se montrer plus "proactif" dans sa relation avec les référenceurs, afin d'éviter à ces derniers de "se gratter la tête après coup". Le lundi 3 juin 2019 à 19h02 (heure française), un tweet du compte Search Liaison de Google annonçait que la mise à jour avait débuté. 

Après un démarrage assez lent, les référenceurs remarquent le 5 juin des mouvements dans les SERP. Au Royaume-Uni les premières analyses indiquent que les sites des organes de presse ont connu d'importants mouvements. Selon les données publiées par l'outil SEO Sistrix, le tabloïd britannique Mirror et le journal The Sun seraient les grands gagnants, avec une visibilité accrue de 54% entre le 4 et le 10 juin. En revanche, pendant cette période, le média en ligne The Daily Mail déclare avoir perdu 50% de son trafic SEO et jusqu'à 90% de son trafic sur Google Discover. Les sites traitant de santé, finance et paris en ligne ont vu leurs résultats fluctuer plus que de coutume, selon une analyse présentée par l'outil d'analyse SEO Rank Ranger : 

Au 11 juin 2019, les référenceurs français considèrent que la mise à jour est terminée. L'outil d'analyse de visibilité SEO Sistrix a notamment remarqué que les sites YMYL (your money your life, les sites abordant des sujets de la vie quotidienne) et certains sites médias font partie des sites les plus impactés. Plus d'informations sur l'évolution de la visibilité des sites médias au cours de la June 2019 Core Update ici

Le bug d'indexation des contenus frais du 22 mai 2019

Le 22 mai 2019, les référenceurs se sont rendu compte en fin de matinée que le moteur de recherche ne parvenait plus à afficher les contenus qui venaient d'être publiés. Résultat, les contenus frais des sites d'actualités n'apparaissaient pas, pendant plusieurs heures, dans les SERP. Pourtant, des tests ont montré que les robots de crawl continuaient à visiter toutes les pages des sites, même les plus récentes. Le problème se situait donc au niveau de l'indexation de ces pages. Le bug a été réparé une première fois le lendemain. Certains référenceurs aux Etats-Unis ont observé une réplique, qui a été également réparée dans les 24 heures qui ont suivi. Retrouvez ici notre article complet.

Le bug d'indexation du 5 avril 2019

C'est en consultant la Search Console que les référenceurs ont compris qu'il y avait un problème. Des paquets d'URLs n'étaient plus indexés par Google. Le problème semblait concerner seulement certains data center. Les pages apparaissaient donc toujours dans certaines pages de résultats, mais avaient complètement disparu sur d'autres. Google a reconnu le jour même un bug d'indexation, mais il a fallu attendre une dizaine de jours pour qu'il soit complètement résolu. Article complet ici.

March 2019 Core Update

Dans un premier temps, les référenceurs ont baptisé cette mise à jour "Florida 2", en raison de son ampleur. Mais Google a préféré lui attribuer un nom plus descriptif et plus neutre. Cette mise à jour a permis à certains sites, douloureusement impactés par la mise à jour du 1er août 2018, de reprendre des positions perdues. Google avait confirmé une mise à jour en profondeur de son algorithme sans donner de plus amples précisions sur son contenu. Article complet à cette adresse.

Medic Update

Le 1er août 2018, les SERPs de Google ont commencé à se modifier de façon inhabituelle et le compte Twitter "Search Liaison" a confirmé qu'une mise à jour du noyau de l'algorithme était en cours. Cette mise à jour a eu un impact très important sur de nombreux sites traitant de thématiques "YMYL" (Your Money Your Life : les problématiques de la vie quotidienne personnelle). Beaucoup de sites parlant de santé ont notamment perdu des positions qu'ils ont eu beaucoup de difficultés à retrouver par la suite. C'est pourquoi cette mise à jour a pris le nom de "Medic Update". Google a pourtant précisé qu'elle était globale, et en effet, des sites n'ayant rien à voir, ou des sites de e-commerce, ont également été impactés.

Mises à jour de mars 2018

Entre le 3 et le 20 mars 2018, des référenceurs en France et aux Etats-Unis ont noté de fréquents et importants mouvements dans les SERPs et Google a confirmé qu'une évolution de son algorithme était en cours. Les sites les plus touchés étaient ceux dont le QualityRisk (le score de compatibilité avec les règles de Google) était le plus élevé. Selon les référenceurs, pour Google, il s'agissait donc simplement de nettoyer ses pages de résultats. Les sites impactés par cette mise à jour l'avaient souvent aussi été par la précédente. Article complet ici.

Florida, l'ouragan de novembre 2017

Nommée ainsi en raison de son ampleur et des conséquences sur le long terme de son déploiement, cette mise à jour visait les sites "spammy". Le e-commerce a été très impacté, notamment les sites d'affiliation, sur des requêtes commerciales ne relevant pas de la longue traîne. Les notions d'autorité et de fiabilité d'un site ont pris une importance nouvelle.

2011-2016 : Panda pour la qualité du contenu

La mise à jour Panda fait désormais partie intégrante de l'algorithme de Google. Pendant plusieurs années, des filtres ont été ajoutés pour cibler précisément les sites proposant un contenu de mauvaise qualité. Les comparateurs de prix, mais également les contenus dupliqués ou les pages contenant beaucoup de fautes d'orthographe, ont perdu des positions. Cette mise à jour a initié une ère plus exigeante en termes de qualité du contenu. Article complet ici

2012-2016 : Penguin veille sur le netlinking 

La mise à jour Penguin est un filtre de l'algorithme de Google qui a été rafraîchi à plusieurs reprises pour analyser avec finesse la qualité des backlinks. Le déploiement de cette mise à jour a mis à fin à un certain nombre de pratiques de netlinking considérées comme non vertueuses par Google. Article complet ici

Définition

L'algorithme de Google est une suite d'instructions informatiques destinée à analyser le contenu d'un site Internet. L'objectif est de déterminer le positionnement du site web dans les pages de résultats de recherche de Google en réponse à une requête.
Google est le moteur de recherche le plus utilisé en France, et de loin. Le bon positionnement dans ses pages est donc essentiel.

Chacun, et en particulier les professionnels du référencement, aimerait connaître le contenu de l'algorithme de Google. Mais le secret est bien gardé. Depuis 2003, il a connu de nombreuses mises à jour. Chacune est un événement très suivi. En effet, certaines, ont apporté des changements radicaux dans les SERPs et sont de ce fait sont restées célèbres, notamment pour la perte de trafic énorme qu'elles ont provoqué sur certains sites. C'est le cas de Panda ou Penguin, par exemple.

Plus de 200 critères sont aujourd'hui pris en compte par l'algorithme de Google. Cette finesse d'analyse a fait du référencement un métier à part entière car le travail méticuleux nécessaire à l'amélioration du référencement est souvent confié à des spécialistes.

Traduction

  • Google's algorithm
  • Google's algorithm is a set of instructions used to determine the ranking of results following a search
  • L'algorithme de Google est un ensemble d'instructions qui servent à déterminer la position des résultats suivant une recherche.

Algorithme Google : une November Update en cours en dehors des radars ?
Algorithme Google : une November Update en cours en dehors des radars ?

Sommaire Google Update november 2019 Google BERT Update September 2019 Core Update Site diversity June 2019 Core Update Bug d'indexation du 22 mai 2019 Bug d'indexation du 5 avril 2019 March 2019 Core Update Medic...