Le service de radio en ligne TuneIn lève 25 millions de dollars

L'application aux 40 millions d'utilisateurs actifs marche sur les plates bandes de Pandora et accélère sa stratégie de diversification de contenus et de services.

Fondée en 2002 à Palo Alto, la start-up TuneIn - à l'origine de l'application mobile TuneIn Radio - vient de signer sa troisième levée de fonds d'un montant de 25 millions de dollars. Ce tour de table est mené par Institutional Venture Partners, à qui se joignent Sequoia Capital, Google Ventures et General Catalyst Partners, déjà actionnaires de la société. L'application revendique avoir passé le cap du milliard d'heures écoutées et se positionne comme la seconde destination d'écoute de radio aux Etats-Unis, derrière Pandora. Cette opération permettra à la société qui revendique plus de 40 millions d'utilisateurs actifs dans 230 pays d'accélérer le développement de ses services. A l'image de TuneIn Live, lancé en mars dernier, qui permet aux utilisateurs de l'application de découvrir des contenus audios au sein du interface personnalisable.

A ce jour, TuneIn indique référencer plus de 70 000 stations de radios et 2 millions de podcasts. La société compte étoffer davantage ce catalogue. Selon TechCrunch, elle prévoit de proposer prochainement aux éditeurs de radios de remplacer leurs annonces publicitaires traditionnelles par des annonces plus ciblées. Dans les douze prochains mois, la start-up va par ailleurs doubler la taille de ses effectifs pour atteindre 135 salariés.

Annonces Google