Xavier Niel investit dans les exosquelettes du français Wandercraft

La start-up qui conçoit des jambes robotisées pour personnes handicapées lève 600 000 euros, dont Kima Ventures apporte la moitié.

La start-up française Wandercraft annonce avoir bouclé un second tour de table de 600 000 euros, rapporte "L'Express". Kima Ventures, le fonds d'investissement de Xavier Niel, apporte 300 000 euros et CMG Advisory 100 000. Fondée il y a un an par deux polytechniciens, Nicolas Simon et Alexandre Boulanger, Wandercraft conçoit des jambes robotisées pour les personnes handicapées.

Cet exosquelette utilise des capteurs fixés sur la peau du porteur pour détecter les impulsions électriques de ses nerfs et déclencher le mouvement de l'articulation robotisée en même temps que lui. On dénombrerait 30 000 paraplégiques en France et 420 000 dans l'Union européenne, précise "L'Express".

Annonces Google