Rocket Internet lève 500 millions de dollars pour ses projets e-commerce

Grâce à ce nouvel investissement de Kinnevik et Access, les frères Samwer vont soutenir leurs sites marchands dans les pays émergents et lancer encore de nouvelles start-up.

L'incubateur berlinois des frères Samwer enchaîne les tours de table records pour soutenir l'activité des flopées de sites marchands qu'il opère partout sur la planète. Il annonce cette fois-ci avoir levé 500 millions de dollars auprès de deux de ses investisseurs les plus réguliers, Kinnevik et Access Industries. Cet apport de capital permettra à Rocket Internet de financer ses sociétés existantes, mais également d'en lancer de nouvelles. La plupart resteront dans le domaine de l'e-commerce, mais Olivier Samwer indique à Techcrunch vouloir explorer aussi l'e-tourisme.

Rocket Internet compte actuellement des participations significatives dans 75 start-up dans le monde. E-boutiques de mode (Zalando, Lamoda, Zalora, Dafiti), e-commerçants généralistes (Jumia, Lazada, Linio), services de paiement électronique (Payleven, Paymill), services de livraison de plats cuisinés (Food Panda)... Qui, au total, emploient 20 000 personnes dans plus de 50 pays et génèrent un chiffre d'affaires de 3 milliards de dollars. Depuis début 2013, Rocket avait déjà levé 650 millions de dollars pour ses start-up, notamment 100 millions pour Lazada, 130 millions pour Lamoda, 100 millions pour Zalora ou encore 26 millions pour Jumia.

Ces investissements confirment par ailleurs le tournant emprunté par les frères Samwer qui, après des débuts circonscrits au continent européen, se tournent désormais massivement vers les pays émergents d'Asie, d'Amérique latine, d'Afrique et du Moyen-Orient. Des marchés en forte croissance où l'absence de concurrents d'envergure leur permet également de se ménager de belles marges, qui récompensent les difficultés opérationnelles et logistiques auxquelles sont souvent confrontés leurs sites marchands.

Capital risque / Zalando

Annonces Google