Wizito : Bientôt des bornes photos connectées dans les boîtes de nuit

Wizito : Bientôt des bornes photos connectées dans les boîtes de nuit La start-up française lance une borne d'impression instantanée de photos associée à une application. Premier marché en ligne de mire: les établissements nocturnes.

borne (2)
Borne Wizito. © Wizito

A l'heure où les photos sont de plus en plus dématérialisées, les start-up qui tentent de redonner un sens à la photographie papier tout en s'adaptant à l'ère numérique rencontrent le succès. Prynt, la coque-imprimante qui transforme les smartphones en Polaroid, a ainsi levé 1,6 million de dollars sur Kickstarter. Une autre start-up française, Wizito, a quant à elle décidé de revisiter les bornes photos traditionnelles.

Fondée par cinq jeunes entrepreneurs, la start-up est à l'origine d'une nouvelle génération de bornes d'impression instantanée de photos pour les lieux publics. Ces bornes seront associées à une application (disponible sur iOS et Android) pour la prise, la sélection, la retouche et le partage de ses photos sur les réseaux sociaux. Le paiement passe aussi par l'application, qui génère un QR code unique à chaque achat. L'utilisateur n'a alors plus qu'à scanner le QR code devant la borne Wizito, qui imprime le tirage instantanément (impression papier à 1 euro l'unité).

Objectif : plus de 100 établissements équipés fin 2015

Wizito proposera ses bornes à la location à partir du 15 avril et installera dix exemplaires de démonstration dans des lieux publics parisiens dès mai prochain. En ligne de mire, dans un premier temps : "les établissements nocturnes, comme les discothèques ou les bars, dans le triangle d'or parisien", explique Lucas Fialaire, président. Wizito prévoit d'équiper d'ici à fin 2015 plus de 100 établissements en France. "Nous espérons être présents dans les grandes villes de province dès juin, puis rapidement sur la côte d'Azur, la côte Atlantique, la Côte Basque et la côte bretonne dans les établissements touristiques, et enfin, à la rentrée, dans les grandes villes étudiantes, avant de s'attaquer aux stations de ski cet hiver." Dès l'année prochaine, Wizito veut aussi étendre son service aux lieux publics touristiques parisiens, aux musées...

app screens
La borne fonctionne avec une application dédiée. © Wizito

Moyen de promotion pour les établissements

La start-up française proposera ses bornes à des marques à partie de 1 500 euros par mois, en fonction du nombre de bornes. La start-up se veut un moyen de promotion pour ses clients : les photos imprimées ou partagées sur les réseaux sociaux possèdent le logo de l'établissement où elles ont été prises.

Spots publicitaires

Par ailleurs, Wizito fait de l'œil aux annonceurs : la borne permet d'afficher des spots vidéos publicitaires sur son écran. Plus de 2 160 spots publicitaires peuvent ainsi être diffusés en moins de six heures d'activité, assure la start-up. Elle visera avant tout des annonceurs adaptés aux "clubbeurs" : boissons, sociétés de taxis...

Annonces Google