Centrale nucléaire de Flamanville

ce site s'étend sur une superficie de 120 hectares dont la moitié est grignotée
Ce site s'étend sur une superficie de 120 hectares dont la moitié est grignotée sur la mer. © EDF

Postée à l'abri d'une falaise de granite de 70 m de haut, à 30 km au sud-ouest de Cherbourg, non loin de l'usine de retraitement des déchets de la Hague, la centrale de Flamanville occupe la place d'une ancienne mine de fer sous-marine.

Deux unités de production de 1 300 MW délivrent, chaque année, 18 milliards de kilowattheures sur le réseau électrique national.

Flamanville devrait accueillir le projet de réacteur pressurisé européen ou EPR. Ce futur réacteur d'une puissance inégalée de 1 650 MW devait entrer en service en 2012 mais sa construction accuse un retard de deux ans dixit le journal Le Figaro en janvier 2010. Ce qui n'est rien par rapport au chantier d'EPR en Finlande qui lui aura quatre ans de retard !