Rechercher :         

Sociétés Prestataires Carnet Formations Progiciels Encyclo Fonds Guide d'achat Téléchargement
BOURSE

 Tous nos articles

Interviews

Bruno Tabourin
Vice-président Business Consulting
Syntegra

"La notion de e-RH est confuse car elle couvre à la fois l'administration et la gestion des ressources humaines"
          

Les solutions dites e-RH ou ERM suscitent des interrogations chez les utilisateurs et l'emballement des fournisseurs. Eclairage avec Bruno Tabourin, en charge des offres CRM et ERM de Syntegra.

Propos recueillis par Cyril Dhenin le 14 février 2002 .

A vos yeux, que recouvre la notion de portail e-RH ?
Bruno Tabourin: Je crois tout d'abord que cette notion est source de confusion parce qu'elle recouvre deux domaines bien différents: d'une part, l'accès depuis une interface unifiée à des fonctions de back office à des fins d'administration des ressources humaines; d'autre part, l'accès à de nouveau services applicatifs, de suivi de performances ou d'auto-évaluation par exemple qui, eux, sont plutôt destinés à la gestion et à la valorisation des ressources humaines. Cette confusion me rappelle celle qui régnait dans le CRM à une époque entre la gestion commerciale et l'animation des ventes. Preuve que les différents concepts en vogue - e-RH, ERM - ne sont pas encore très matures

Aujourd'hui où se situent les besoins des entreprises ? Ne sont-elles pas encore très occupées avant tout par le côté administratif ?

Les choses ne sont pas aussi manichéennes que dans le CRM. De nombreuses entreprises sont en quête de nouveaux services, de nouvelles façons de valoriser les collaborateurs pour mieux les fidéliser. Récemment, j'ai rencontré un grand groupe qui était confronté à la question suivante: comment gérer le fait que les collaborateurs utilisent leur outil (et leur temps) de travail pour commander leurs courses en ligne ? Leur réponse est assez intéressante: au lieu de sanctionner ou de restreindre cet usage, ils ont passé un accord avec un fournisseur et intallé des réfrigérateurs pour que les collaborateurs puissent utiliser avec plus de facilité ce service. C'est une anecdote mais elle est assez révélatrice d'un nouveau type de réflexion. Les entreprises prennent peu à peu conscience que déployer une stratégie de services à l'intention de ses collaborateurs permet de mieux les valoriser et de les aider à améliorer leurs performances. Un double enjeu donc auquel le système d'information devra lui aussi savoir répondre.

De ce côté là, l'offre semble encore jeune...

Nous sommes dans une phase de transition. On peut toutefois observer qu'un acteur comme Peoplesoft négocie plutôt bien le virage de l'administration vers la gestion des ressources humaines. Il faut aussi considérer que plusieurs écoles existent. Siebel par exemple, qui s'attaque à l'ERM, représente une école anglo-saxonne ou le service au collaborateur prend davantage la forme d'un suivi des performances. Enfin, n'oublions pas les éditeurs de solutions de PSA (Professional Services Automation, ndlr) comme Niku qui, sous l'angle du projet, travaillent aussi sur ce terrain. Fondamentalement, je crois que le marché n'est pas encore défini car utilisateurs et offreurs ne se sont pas encore vraiment rencontrés. Cela dit le besoin est bel et bien là et je ne doute pas qu'il devienne de plus en plus pressant dans les mois à venir.


Avant de rejoindre Syntegra France au début de cette année, Bruno Tabourin était responsable de l'activité CRM d'Andersen pour la France, après avoir passé trois ans chez Cap Gemini, pour lancer cette même activité en France puis à l'international.

  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Auralog - Tellmemore | Publicis Modem | L'Internaute / Journal du Net / Copainsdavant | Isobar | MEDIASTAY



Gratuit - L'actualité des technologies
e-business

Toutes nos newsletters
 
 
 
 
 
 
Logiciels libres
Retours d'expérience, panorama, analyses.
Sommaire
 
Failles de sécurité
Vulnérabilités des logiciels & évaluation des risques.
Sommaire
 
 

Les entreprises de l'Internet
Plus de 5000 sociétés référencées

Les prestataires
Plus de 2600 prestataires

Les fonds
Plus de 100 fiches descriptives

Le carnet des managers Internet
Plus de 1500 dirigeants

Guide des solutions
Plus de 310 briques logicielles