L’IA au service des événements : une véritable innovation ou juste une illusion ?

L'intelligence artificielle dans les événements et le matchmaking peut-elle vraiment remplacer l'humain ? La perspective peut paraître intéressante mais elle ne doit pas donner l’illusion d’une solution unique et omnisciente.

L’IA – intelligence artificielle – est devenue un centre d’intérêt incontournable. Elle est partout dans les conversations, fait la une de l’actualité, et se retrouve au centre des préoccupations gouvernementales comme en témoignent les propositions du rapport Villani remis au gouvernement en mars dernier. Cette technologie, capable de simuler l’intelligence, bouscule notre présent et va transformer notre futur dans tous les domaines (transports, robotique, domotique, santé, commerce, militaire…) à tel point que certains parlent aujourd’hui de "4e révolution industrielle".  Comme tout sujet à la mode, certains y font référence sans que ce soit toujours pertinent pour "surfer sur la vague".

L’algorithme, magie des temps modernes 

C’est le cas dans l’événementiel BtoB où l’illusion de l’IA a trouvé son point d’orgue avec le matchmaking, la capacité à suggérer à une personne des contacts ou contenus pertinents en fonction de son profil, de ses besoins et/ ou de ses intérêts.  Des solutions dites de matchmaking existent déjà sur le marché de l’événement, et elles sont de plus en plus nombreuses. Mais gare aux effets de mode. En effet, certains veulent nous faire croire qu’un algorithme magique est aujourd’hui capable de suggérer les contacts les plus pertinents et ainsi remplacer tout autre travail de mise en relation traditionnel jusqu’ici mis en œuvre. 

La perspective peut paraître intéressante mais elle ne doit pas donner l’illusion d’une solution unique, omnisciente et omnipotente. Car dans l’événementiel comme ailleurs, l’intelligence artificielle questionne profondément l’être humain sur ce qu’il est et sur son rapport aux machines. L’IA est-elle une intelligence potentiellement autonome ou n’est-elle qu’une autre extension de l’intelligence humaine ? 

L’IA pour remplacer l’humain ? 

Le matchmaking, c’est la capacité à mettre intelligemment face à face l’offre et la demande. Cette capacité-là n’est pas celle d’une technologie : c’est la compétence humaine de l’organisateur d’événement BtoB qui connait le marché sur lequel il opère. Alors oui, il faut s’appuyer sur les technologies existantes pour automatiser autant que possible cette suggestion pertinente de contacts et de contenus. Mais cela n’a rien d’artificiel : il s’agit pour les organisateurs de paramétrer des outils en leur indiquant que profil A « match » avec profil B parce que le premier dispose de telle offre et le second de tel besoin.

Beaucoup d’organisateurs se laissent séduire par les sirènes de l’IA qui n’est pourtant pas encore mûre sur le marché de l’événement. Il faut remettre l’intelligence humaine au cœur de l’événement et mettre à son service l’intelligence artificielle qui ne manquera pas de nous apporter à tous de nouvelles solutions dans les années à venir.  D’ici là, considérons-la pour ce qu’elle est : un outil en cours de façonnage pour faciliter la rencontre entre professionnels, complémentaire à une expertise de marché et une compétence organisationnelle. Et ne négligeons pas non plus le hasard : les rencontres les plus intéressantes que vous ayez pu faire – personnellement ou professionnellement - n’ont-elles pas été fortuites ? Aux organisateurs de favoriser les rencontres fortuites, aux affinités de faire le reste.

Annonces Google