Intelligence artificielle : Google DeepMind se lance dans la santé

DeepMind crée une division entièrement dédiée à la résolution des problèmes de santé et met sa technologie, vainqueur du champion du monde de Go, au service du monde médical.

Google DeepMind, filiale londonienne de Google spécialisée dans l'intelligence artificielle, fait ses premiers pas dans la technologie médicale. La start-up dédiée à la recherche a ouvert un nouveau pôle appelé "Deepmind Health" et a racheté l'application de gestion de tâche pour hôpitaux Hark. DeepMind a également développé une application médicale appelée "Streams" en collaboration avec les services de santé britanniques.

Nous avons établi une alliance solide pour transformer la technologie des hôpitaux

DeepMind Health, dont l'ouverture a été annoncée sur le site de DeepMind, sera dirigé par Mustafa Suleymane, cofondateur et directeur de l'intelligence artificielle DeepMind. Selon Bloomberg, il supervisera une équipe d'environ 15 personnes dont l'objectif sera de développer des outils numériques qui amélioreront les soins médicaux.

Pour le moment, DeepMind a développé une série d'algorithmes génériques d'apprentissage automatique capables de battre les humains à des jeux d'arcade tels que "Space Invaders" et "Pong", ou plus récemment le champion du monde de Go. Aujourd'hui l'entreprise, qui compte plus de 150 employés, tente pour la première fois de se lancer dans des domaines plus sérieux.

Suleyman déclare ainsi : "Nous avons appris des médecins et des infirmiers que pour garantir la sécurité des patients il faut détecter et communiquer les problèmes rapidement et efficacement. C'est un challenge technologique. Nous avons réussi à progresser bien plus vite que ce que tout le monde croyait possible. Nous avons établi une alliance solide avec les meilleurs médecins, professeurs et techniciens du Royaume-Uni pour transformer la technologie des hôpitaux. Nous n'en sommes encore qu'aux prémices, mais si nous parvenons à nos fins, nous pourrons aider le personnel hospitalier à passer plus de temps à fournir des soins et moins de temps à jongler avec leurs listes de choses à faire".

En utilisant Streams, j'intervenais plus tôt et je pouvais améliorer les soins de plus de la moitié des patients

Hark – rachetée par DeepMind pour une somme non divulguée – est une application mobile clinique de gestion des tâches développée par Ara Darzi et Dominic King, professeurs à l'Imperial College de London.

Lord Darzi, directeur de l'Institute of Global Health Innovation à l'Imperial College London, a déclaré : "c'est formidable que DeepMind – l'entreprise tech la plus novatrice du monde qui incarne une véritable success story britannique – collabore directement avec le personnel du NHS. Les collaborations technologiques dirigées par des médecins et soutenues par Mustafa Suleyman et DeepMind sont très prometteuses pour les soins médicaux.

Streams

L'application "Streams" proposée par DeepMind permet aux équipes médicales de consulter immédiatement les résultats et les analyses sur leurs téléphones portables et d'accélérer - si nécessaire- l'administration des soins pour les patients dont l'état de santé se détériore.

Dr Chris Laing, néphrologue consultant et directeur médical adjoint du département de la sécurité des patients à l'hôpital Royal Free à Londres, qui a participé au développement de l'application et qui a supervisé deux projets pilotes, a déclaré : "utiliser Streams me permettait de consulter les résultats d'analyses sanguines de patients risquant une insuffisance rénale aiguë quelques secondes après leur mise à disposition. Ce système d'alertes directes et cette possibilité de hiérarchiser les dossiers des patients en fonction de la gravité de leur état n'étaient pas possibles avant. En utilisant Streams, j'intervenais plus tôt et je pouvais améliorer les soins de plus de la moitié des patients que Streams a identifiés au cours de nos études pilotes." Et d'ajouter : "la vitesse à laquelle les équipes de DeepMind Health ont relevé le défi a été fascinante et montre l'énorme potentiel de ces collaborations."

 

Article de Sam Shead. Traduction de Soraya Bouznada, JDN.

Voir l'article original : "Google's London AI powerhouse has set up a new healthcare division and acquired a medical app called Hark."

Intelligence artificielle / E-Santé