Clémence Simmelide (Big Data Paris 2016) "Big Data Paris 2016 sera consacré aux partages d'expérience"

Big Data Paris 2016 sera l'occasion de découvrir de très nombreux projets Big Data en production dans plusieurs secteurs. Le salon se tient les 7 et 8 mars à Paris.

Clémence Simmelide est responsable des conférences Big Data Paris au sein de Corp Agency. © Corp Agency

L'édition 2016 de Big Data Paris, dont le JDN est partenaire, est organisée les 7 et 8 mars 2016 prochains au Palais des Congrès de Paris. Désormais incontournable dans le secteur du Big Data, l'événement permettra de découvrir une centaine d'entreprises spécialisées dans le domaine, et de très nombreux retours d'expérience. Pour l'occasion se tiendra également la 4e édition du Trophée de l'innovation Big Data (dont la clôture de l'appel à candidatures a été fixée au 10 février).

  Information et inscription sur le site de Big Data Paris


JDN. Quels sont, en 2016, les principaux champs de développement du Big Data ?

Clémence Simmelide. Nous observons une montée en puissance assez marquée des projets Big Data sur le terrain du prédictif. Pour les sociétés engagées dans des chantiers de Big Data, il ne s'agit plus seulement en effet d'analyser un historique de données ou poser un diagnostic, mais de tenter de prévoir l'avenir. Cette première tendance s'accompagne, aussi, d'un besoin de plus en plus marqué pour des plateformes de traitement de données temps réel conçues pour réagir toujours plus vite aux remontées d'information. La problématique de la sécurité des données, notamment liée aux nouvelles réglementations, est également une tendance lourde. Enfin, l'Internet des objets, du fait des volumes de données qu'il produit, devient un domaine clé du Big Data.

En termes métiers, on constate parallèlement que le Big Data pénètre des segments toujours plus nombreux. Initialement surtout limité aux télécoms et à la banque-finance, il s'étend désormais à beaucoup d'autres domaines, comme l'industrie, le retail ou la santé.

Qu'en est-t-il des retours d'expérience qui seront dévoilés lors de Big Data Paris 2016 ?

L'heure n'est plus aux preuves de concept dans le Big Data, mais aux projets industrialisés ou en cours d'industrialisation. Il devient désormais possible d'évaluer les premiers résultats, en termes d'économies de coûts, de retour sur investissement, ou d'amélioration de la satisfaction client. Cette année, nous avons par conséquent construit notre programme autour de témoignages. Ils seront beaucoup plus nombreux que pour l'édition 2015. Les deux après-midis du salon leur seront consacrés. Une vingtaine seront présentés, sans compter ceux qui sont intégrés aux parcours d'experts qui ont lieu en parallèle. Ces parcours sont centrés sur les technologies, et s'adressent aux profils techniques, aux architectes, développeurs... 

Montée en puissance du prédictif et du temps réel

A l'image de l'élargissement du marché du Big Data, les retours d'expérience au programme cette année sont aussi très variés. La SNCF témoignera d'un projet de maintenance prédictive dans l'industrie. Dans la santé, DreamUp Vision présentera sa démarche de deep learning dessinée pour dépister voire anticiper des maladies. Toujours dans la santé, le cabinet pharmaceutique Astrazeneca donnera aussi une conférence sur ses projets Big Data. Quant à Airbus et Carrefour, ils viendront expliquer la manière dont ils utilisent le Big Data pour accompagner la transformation digitale de leur organisation.

Big Data Paris est devenu un événement incontournable de la scène Tech française. Quelles seront les personnalités présentes cette année ?

Nous avons invité Guillaume Poupard, directeur général de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information, à participer à une table ronde sur la souveraineté des données. Des représentants de la Cnil et de la société d'assurance MACSF y participeront aussi aux côtés de Gille Babinet. L'objectif sera de confronter les points de vue des pouvoirs publics et d'acteurs privés sur cette question. Une conférence sera également consacrée à la réglementation des données au niveau européen, une question qui est au cœur de l'actualité avec la fin du Safe Harbor.

Intelligence artificielle, Open Data, réglementation au programme

Une table ronde sera aussi consacrée à l'Open Data, avec notamment la présence d'Henri Verdier, le directeur de la DINSIC [Direction interministérielle du numérique et des systèmes d'information et de communication de l'Etat NDLR], et de la PDG de General Electric France, Clara Gaymard. Les compétences liées au Big Data, autour de la datascience notamment, seront abordées lors d'une autre table ronde, sur laquelle interviendra par exemple Jean-Paul Isson, Global VP Predictive Analytics & BI de Monster Worldwide.

J'ajoute que nous avons également voulu inscrire un sujet plus prospectif dans le programme des plénières : la convergence qui commence à se dessiner entre Big Data et intelligence artificielle, notamment avec l'émergence de technologies comme le machine learning et le deep learning.

Quid de l'IoT dans le programme ?

Une keynote sera consacrée à l'Internet des objets. Et côté retours d'expérience, SEB présentera sa stratégie de nouveaux services autour des objets connectés qu'il commercialise dans l'électroménager de la cuisine.

Le cas de SEB illustre d'ailleurs une autre tendance lourde que nous observons dans le Big Data : la faculté des mégadonnées à permettre de passer d'un produit ou service unique à une démarche multi-services. C'est aussi un virage qu'a choisi de prendre SNCF Gares & Connexion en voulant faire de la gare, pas seulement un endroit où prendre son train, mais un espace de services connectés conçu comme un lieu de vie plus orienté client. Ce projet fera lui-aussi l'objet d'une présentation sur Big Data Paris 2016.

  Information et inscription sur le site de Big Data Paris

Innovation / Big Data