Qu'est-ce que l'intelligence artificielle ?

L’informatique a récemment perdu certains de ses pionniers. C’est le cas de John McCarthy qui nous a quittés le 24 octobre 2011. Instigateur de la conférence de Dartmouth en 1956 où le nom « intelligence artificielle » a été adopté. Qu'est-ce vraiment l’intelligence artificielle aujourd’hui ?

Régulièrement un des laboratoires de l'Epitech publie un article sur un sujet qui lui tient à cœur. Nous ouvrons le bal avec un article de Nicolas Kamennoff, directeur du laboratoire  ACSEL spécialisé en intelligence artificielle et en algorithmie.

Retour sur une science vieille de cinq décennies.

« Intelligence artificielle » : ce terme controversé induit l’inévitable question : une machine peut-elle penser ? Cette stimulante question a créé une euphorie durant dix ans. Cette ambition est toutefois rattrapée dans le courant des années 1970, la tâche apparaît alors bien plus complexe qu’il n’y paraît.
Le domaine connaitra un premier rebond dans les années 1980 avec l’utilisation dans l’industrie des systèmes experts et le développement des capacités des systèmes informatiques. Depuis les années 1990, la puissance de calcul, le nombre de données stockées et l’arrivée d’Internet offrent à l’IA l’occasion de se démarquer.
Entre l’euphorie des débuts et la science actuelle, une grande mutation s’est opérée. L’ambition de créer une machine pensante a fait place à deux nouvelles problématiques. Sans doute plus réaliste, ce domaine s’intéresse désormais aux problèmes :

  • Non déterministes : ceux pour lesquels nous ne possédons pas d’algorithme
  • À grande complexité : ceux pour lesquels les solutions sont trop couteuses

Une science dans l’ombre
L’IA a connu de nombreux et importants succès. Son ancienne ambition toutefois la poursuit et masque ses principaux succès d’aujourd’hui. Deep Blue et Watson, grands succès médiatiques d’IBM conforte une opinion publique de science loin du quotidien.
Or, de nombreuses applications courantes sont issues de travaux en intelligence artificielle: correcteurs orthographiques, moteurs de recherche (google), systèmes OCR, détection de mouvements (Le kinect de Microsoft), reconnaissance vocale (Siri d’Apple), et combien d’autres encore…
Il est impressionnant, quand on est dans le domaine, de voir que dès qu’une application fonctionnelle et reconnue arrive dans le grand public, son étiquette « intelligence artificielle » disparait. Reléguant pour toujours l’IA aux jeux d’échecs et aux robots psychopathes des films de science-fiction.

Qu’est ce que l’IA offre à l’industrie ?
L’IA offre des outils performants pour la représentation des connaissances et leur traitement, permettant d’améliorer les services existants et de penser de nouvelles solutions performantes dans tous les champs de l’informatique. Elle permet également de rapprocher le système des utilisateurs en apprenant ses habitudes et ses comportements pour adapter le service offert. Elle ne doit pas être considérée comme un domaine obscur, mais comme une réelle opportunité pour les futurs outils.

Autour du même sujet