Les profits des entreprises gonfleront de 38% d'ici 2035 grâce à l'IA

Les profits des entreprises gonfleront de 38% d'ici 2035 grâce à l'IA Le secteur de l'éducation, de l'hébergement, des services alimentaires ainsi que de la construction bénéficieront le plus de cette hausse selon Accenture.

L'intelligence artificielle fera décoller le taux de rentabilité des entreprises de 38% en moyenne dans 16 secteurs d'activité d'ici à 2035, selon une étude d'Accenture intitulée "Comment l'IA booste les profits et l'innovation dans les différents secteurs de l'économie". Ce rapport, réalisé en partenariat avec la société de consulting Frontier Economics, porte sur douze pays développés dont les Etats-Unis, la France, l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie ou encore le Japon.

Les trois secteurs où l'IA aura le plus d'impact sur les profits sont l'éducation, le duo hébergement et services alimentaires et la construction. Les solutions de machine learning et autre deep learning y boosteront respectivement la rentabilité de 84, 74 et 71% d'ici une vingtaine d'années.

© Accenture

L'intelligence artificielle permet aux entreprises d'être plus rentables grâce à trois principaux leviers. Premièrement, elles développent plus vite des produits adaptés aux marchés des entreprises. La société américaine Berg a par exemple créé une plateforme IA pour accélérer la recherche médicale. "Elle surveille l'évolution de patients atteints de cancer en effectuant des centaines de milliards de mesures sur des cellules cancéreuses et saines, afin de trouver des traitements adaptés. Une nouvelle molécule est actuellement testée aux Etats-Unis", illustrent les auteurs du rapport. "Ce type d'approche basée sur l'IA pourrait réduire de moitié le coût de développement d'un nouveau médicament, le faisant passer de 2,6 à 1,3 milliard de dollars", poursuivent-ils.

L'intelligence artificielle permet deuxièmement de faire décoller la productivité des travailleurs, qui se concentrent sur les taches à haute valeur ajoutée. Ce levier est particulièrement important dans des secteurs à fort taux de main d'œuvre comme le retail, la santé ou encore le divertissement. "Le taux de profit des entreprises retail sera boosté de 59% grâce à ce phénomène lié à l'IA d'ici 2035. Il passera de 17 à 27 dollars pour 100 dollars de chiffre d'affaires", chiffrent les auteurs du document.

L'IA permet enfin aux professionnels d'être plus profitables en améliorant l'efficacité de leur chaîne d'approvisionnement. En analysant les données pour identifier les points de blocage et permettre aux produits d'être fabriqués et livrés plus vite au client final, les entreprises peuvent réaliser d'importantes économies. "En écourtant d'une journée leur chaîne logistique, les géants du Fortune 100 dégageraient chaque année 50 à 100 millions de dollars de liquidités", calcule Accenture.

D'ici 2035, l'IA fera également grimper la valeur ajoutée brute des entreprises, comme le montre le tableau ci-dessous. Les sociétés qui bénéficieront le plus de cette hausse appartiennent au secteur manufacturier. Leur valeur ajoutée brute sera de 12 200 milliards de dollars en 2035, contre 8,4 sans IA.

© Accenture

Accenture / Rentabilité

Annonces Google