En seulement 10 ans, nos vies changeront plus que durant les 50 dernières années

Pendant longtemps, l’informatique a été diabolisé, on lui reprochait de remplacer le travail des humains. Aujourd’hui, ce phénomène a presque totalement disparu, plus personne n’en parle quasiment.

Voir des automates industriels en usine ne choque plus personne, c’est monnaie courante désormais. De plus en plus de péages sont également automatisés.

Mon petit doigt me dit que d’ici quelques années, ces débats houleux vont renaître de leurs cendres. Vous pensiez que c’était fini ? Eh bien, détrompez-vous. Dans 20 ans, le monde ne ressemblera absolument plus à ce que nous connaissons aujourd’hui. La 3ème révolution industrielle continue sa progression et changera nos vies bien plus rapidement que l’ont fait les deux premières révolutions.

Un événement m’a particulièrement marqué le mois dernier. Tout le monde parle beaucoup ces derniers temps de voitures autonomes, c’est un fait, je ne vous apprends rien. Mais saviez-vous qu’un convoi de camions complètement autonomes a traversé l’Europe le mois dernier et est à arrivé au port de Rotterdam sans encombre ? Ces camions, connectés entre eux, sont en mesure d’accélérer et de freiner en même temps. Grâce à cette technique, non seulement, ils n’ont pas besoin de chauffeur, mais ils peuvent ainsi réduire leur consommation d’essence de 15%.

Pour les sociétés de transports, le gain est colossal. Non seulement ils pourront réaliser une économie d’essence conséquente, mais sortir l’humain du véhicule leur fera économiser 70% de leurs coûts de transports (correspondants aux salaires et charges des chauffeurs).

Cerise sur le gâteau, un camion autonome ne sera pas obligé de s’arrêter toutes les 2 heures pour faire une pause ou de limiter son nombre d’heures de conduite journalières à 9h pour dormir.

Il sera capable de rouler 24h/24 et ainsi de livrer plus rapidement les marchandises. Bref, vous l’avez compris, cela ne présente que des bénéfices pour les transporteurs, les fournisseurs et indubitablement les clients et les consommateurs.

Grâce au camion autonome, la société de consommation dans laquelle nous vivons va ainsi améliorer drastiquement sa logistique.

Les technologies vont rapidement changer nos vies
Au dela de l’arrivée des véhicules autonomes tous types confondus: voitures et camions, faisons, de manière factuelle, un rapide tour des innovations technologiques émergentes et essayons de mesurer l’impact qu’elles auront sur nos vies : 

1°) A très court terme, grâce à l’intelligence artificielle, des programmes informatiques vont progressivement permettre d’automatiser davantage de petites tâches jusque là réservées aux humains. Ces programmes donneront leurs avis et effectueront des arbitrages dans les métiers de la finance, la logistique (gestion des stocks), la politique, et bien d’autres et remplaceront les métiers d’assistants, de secrétaires et bien d’autres. Les centres d’appels seront à terme automatisés à 100%. 

On voit déjà apparaitre, en ce début 2016, la tendance des “chat bots” qui progressivement rendent possible une nouvelle sorte d’interaction Homme/Machine. L’IA rendra ainsi inutile des emplois dits “non manuels” qui nécessitaient auparavant un minimum de réflexion de la part des humains.

2°) La robotique permettra le remplacement de plus en plus de travaux dans tous les secteurs : La sécurité, les services, la santé, la logistique, etc.

3°) L’impression 3D permettra d’imprimer des objets toujours plus grands dans toutes sortes de matériaux et révolutionnera le marché de la construction. (Des bâtiments sont d’ores et déjà imprimés en 3D en chine, des chaises roulantes, et bien d’autres objets).

4°) La réalité virtuelle permettra à terme d’éviter aux humains de se déplacer. On pourra en une fraction de seconde partir se balader sur une plage paradisiaque en Thaïlande, sans bouger de chez soi. Ou encore, on pourra effectuer des réunions à distance ou suivre des conférences comme si on y était.

5°) Les réseaux sociaux deviendront de plus en plus immersifs et contextuels également. Des applications comme Snapchat ou Beme sont les prémices du renouveau des réseaux sociaux. Plus humain, plus émotionnels, etc. Tout tend à devenir connecté, pas seulement les objets mais également les humains.

6°) Dans la santé, les avancées sur la compréhension du génome permettront très vite de soigner des maladies que l’on pensait jusqu’alors incurables. Je m’arrête là mais la liste est longue, voyage dans l’espaces, drones livreurs. Les technologies et les machines ne sont pas prêtes de disparaitre de nos vies.

L’impact sur l’économie et l’emploi

La machine est en marche. Ne soyons pas trop nostalgiques de nos vies actuelles car elles vont rapidement changer.Dans les 20 prochaines années, dans le monde entier, des millions d’emplois vont complètement disparaitre. Uber a commencé à nous donner un aperçu avec les taxis mais ce n’était que le prémice.Prenons l’exemple des camions autonomes, l’arrivée de ces robots transporteurs ne sera, bien évidemment, pas sans conséquence pour l’emploi et pour l’économie. D’une part pour les routiers, mais également, pour tout l’écosystème autoroutier qu’utilisaient ces chauffeurs: motels, snacks, restaurants, etc.Les enfants naissants aujourd’hui, ne connaîtront pas certains métiers qui nous semblent à nous, adultes de 2016 totalement classiques: Les chauffeurs, les secrétaires, les manutentionnaires et bien d’autres.

Nous devons en prendre conscience et nous préparer à ces changements. Le proverbe dit : “On arrête pas le progrès”. Dans le cas d’Uber, les taxis ont été surpris et ce sont révoltés, un compromis a été trouvé mais ils ont perdu une partie de leur clientèle dans la bataille. Dans le cas des futures technologies, nous devrions anticiper les changements économiques massifs qu’elles engendreront et prévoir, pour les employés de ces différents métiers, des alternatives, des formations, des tests de compétences afin de prévenir plutôt que de guérir.

Conclusion

Fort est à parier que la future génération ne connaîtra même pas le mot “smartphone” ou “téléphone”. On sera sans doute plus proche des hologrammes ou des biopuces connectés directement aux cerveaux humains d’ici là.

D’ailleurs, il paraîtrait que la future génération ne sera plus obligée de passer d’examens ou d’entretiens d’embauches. Dans 20 ans, un capteur pourra, en étant placé sur la tête d’un candidat, déterminer son QI et sa capacité à être destiné et opérer au poste pour lequel il souhaite être recruté. Impossible alors de se cacher derrière un faux CVs ou une relation de papa. Effrayant ou excitant? A débattre bien entendu..

Smartphone / Réseaux sociaux