Le Net
91% des sites américains collectent des informations sur leurs visiteurs
La politique de collecte des données personnelles par les sites américains a fait l'objet d'une enquête de la Progress & Freedom Foundation. Les informations permettant d'identifier et localiser le visiteur sont les plus prisées par les sites, qui renforceent aussi l'information des internautes. --> (Mercredi 10 avril 2002)
         

Selon l'enquête annuelle commandée fin décembre par la Progress & Freedom Foundation et réalisée par Ernst & Young, et dont le site e-Marketer publie les principaux résultats, 91% des sites américains interrogés déclarent collecter des informations personnelles sur les internautes qui viennent les visiter. Il s'agit à la fois de données permettant d'identifier et localiser l'internaute (nom, adresse postale, adresse mail ou numéro de téléphone...) et de données plus générales comme ses caractéristiques socio-démographiques (age, sexe, profession, revenus...) ou ses préférences.

La plus grande majorité des sites (90%) collectent des données permettant d'identifier et localiser l'internaute. L'e-mail du visiteur figure parmi les informations les plus souvent demandées par les sites américains interrogés (89%). En revanche, ils ne sont que 48% à collecter des données socio-démographiques ou les préférences des internautes et, surtout, aucun d'entre eux ne déclarent se limiter à ces seules informations qui ne permettent pas d'identifier le visiteurs.

Nature des données collectées par les sites américains en 2001 (échantillon de 302 sites)
Type de données collectées
Part
Données permettant d'identifier l'internaute
90%
Adresse e-mail
89%
Autre données personnelles permettant d'identifier l'internaute
74%
Données socio-démographiques ou préférences
48%
Données socio-démographiques ou préférences seules
0%
 Source : e-Marketer

Cette enquête montre également qu'entre décembre 2000 et décembre 2001, les sites américains interrogés ont été moins nombreux à déclarer collecter des données personnelles permettant d'identifier les internautes ou de les localiser : de 97%, ils sont passés à 90%. Cette baisse est encore plus importante pour les données socio-démographiques ou les préférences, puisque le pourcentage de sites déclarant les collecter passe de 68% à 48%. Il en va de même pour ceux annonçant utiliser les cookies, qui passent de 57% en 2000 à 25% en 2001.

Le site

Cette baisse généralisée s'explique selon Progress & Freedom Foundation par une meilleure prise en compte des inquiétudes des internautes américains de plus en plus réticents à communiquer leurs données personnelles en ligne. Selon une enquête réalisée en novembre par l'UCLA Center for Communication Policy, et que cite e-Marketer, le nombre d'internautes concernés par la protection de leur données personnelles sur Internet est passé de 61,7% en 2000 à 71,3% en 2001.

Une inquiétude que les sites américains interrogés essayent de contrecarrer grâce à une information plus importante sur leur politiques en matière d'exploitation des données personnelles. 87% des sites américains interrogés déclarent ainsi afficher un élément de leur politique en matière de protection des données personnelles. Ils sont d'autant plus précis que les informations récoltées en ligne peuvent être partagées avec des sites partenaires, proposant dans ces cas aux internautes une solution d'opt-in. Entre 2000 et 2001, le nombre de sites les plus fréquentés proposant l'opt-in a plus que doublé, passant de 15% à 32%.

 
Méthodologie de l'enquête
Cette enquête annuelle est initiée par Progress & Freedom Foundation et réalisée par Ernst & Young. Les sites interrogés sont choisis parmi ceux, qui d'après les statistiques de Nielsen//Netratings ont enregistré un trafic de 39.000 visiteurs uniques et plus en octobre 2001. A partir de cet échantillon initial, trois groupes ont été constitués. Le premier regroupe les 100 premiers sites en terme de fréquentation. Les second et troisième groupe rassemblent tous les sites de plus de 39.000 visiteurs uniques, les critères de choix du troisième groupe étant plus restrictif. Le premier groupe atteint 85 sites, le second 302 et le dernier, 209. Ceux ci sont composés de portails, d'annuaires, de FAI et de sites de e-commerce.

 

 

[Anne-Laure Béranger, JDNet]
 
 
  Nouvelles offres d'emploi   sur Emploi Center
Chaine Parlementaire Public Sénat | Michael Page Interim | 1000MERCIS | Mediabrands | Michael Page International
 
 

Dossiers

Marketing viral

Comment transformer l'internaute en vecteur de promotion ? Dossier

Ergonomie

Meilleures pratiques et analyses de sites. Dossier

Annuaires

Sociétés high-tech

Plus de 10 000 entreprises de l'Internet et des NTIC. Dossier

Prestataires

Plus de 5 500 prestataires dans les NTIC. Dossier

Tous les annuaires